Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 26 février |
Saint Alexandre
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Mgr Lebrun : »Les djihadistes sont des criminels qu’il faut arrêter et juger « 

Erbil

Stivan Shany

Erbil refugees

Judikael Hirel - publié le 12/08/14

Aleteia a appelé l'évêque de Saint-Etienne, actuellement à Erbil, pour faire le point sur la situation des réfugiés chrétiens en Irak.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

Sa visite, quelques semaines après celle de Mgr Barbarin à Qaraqodh, a été programmée et annoncée au dernier moment. L’évêque de Saint-Étienne a interrompu ses vacances et est arrivé samedi matin dans la capitale du Kurdistan irakien autonome, avec Mgr Gollnisch, en charge de l’Oeuvre d’Orient. Aleteia l’a eu en ligne afin de partager son ressenti kà-bas, à Erbil.

Monseigneur, où en est l’aide aux chrétiens sur place ?
Mgr Lebrun :
Pour la première fois aujourd’hui, on a commencé à organiser un véritable centre d’accueil pour les réfugiés. L’aide aux chrétiens commence à se mettre en place. De l’aide est déjà arrivée de l’Unicef, du HCF, de l’état français, ce qui a permis de parer à quelques besoins essentiels : des tentes, des médicaments… Mais cela manquait un peu d’adéquation au réel, car cette aide était arrivée spontanément, ce qui est tout à fait naturel. Une deuxième vague d’aide est en train d’arriver. L’Oeuvre d’Orient travaille sur place à Erbil avec Mgr Gollnisch, qui a une connaissance plus fine de la diversité des communautés, des besoins…

Pouvez-nous nous décrire Erbil ?
Mgr Lebrun :
Erbil c’est une grande ville, la capitale du Kurdistan. Mais il ya a aussi Ankawa (Ndlr : à quelques kilomètres au nord-ouest d’Erbil), la ville jumelle chrétienne d’Erbil, qui est Kurde. Les deux villes se sont rejointes.  A Ankawa, on trouve plusieurs églises, chaldéennes et syriaques, ainsi que le séminaire de Mossoul qui y a été transféré après la chute de la ville.

Comment est le moral des réfugiés chrétiens sur place ?
Mgr Lebrun :
Aucun chrétien n’a abjuré, c’est admirable. Ils sont unis dans la prière. Mais leur désespoir, en toute honnêteté, est très grand. Si l’on écoute ce que disent les chrétiens réfugiés ici, si vous leur demandez ce qu’ils veulent faire, 90% vous diront qu’ils veulent quitter le pays. Cela fait un siècle que l’on subit cela, nous disent-ils, des humiliations, des persécutions… Ce n’est plus possible. En quelques décennies, l’Irak a perdu les deux tiers de ses chrétiens. En même temps, si vous leur dites que, dans huit jours ils peuvent retourner à Qaraqosh, qu’ils peuvent rentrer chez eux, la réponse sera certainement différente.

Selon vous, que faut-il faire maintenant ?
Mgr Lebrun :
Après l’aide humanitaire, ce qu’il faut, c’est que la communauté internationale soit prête à agir pour stopper ces criminels. Ce soi disant califat n’a rien d’un état. M. Fabius l’a l’a dit losqu’il est venu à Erbil : il faut demander à  l’ONU d’intervenir. Je suis convaincu qu’ilt faut une intervention militaire, et à terme une solution irakienne.
Il ne faut pas non plus oublier toute la tragédie des Yezidi qui subissent le même sort que les chrétiens : vous abjurez votre foi, vous mourez ou bien vous partez. Ils sont dans la montagne de Sinjar, c’est dramatique. On parle aussi de plus de 500 femmes enlevées, qui ont le choix entre être vendues ou être tuées. Il semble clair que l’armement des armées kurdes et irakiennes n’est actuellement pas suffisant pour faire face aux terroristes. Cela nous dépasse ; je peux simplement dire, en tant qu’évêque, que ce sont des criminels, et qu’il faut les arrêter et les juger. Pour l’avenir, si on ne bouge pas, c’est terrible.

Tags:
Chrétiens d'Orient
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement