Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 16 mai |
Saint Honoré
home iconÉglise
line break icon

« Le Vaudou ne sauvera pas Haïti », une phrase qui fait polémique

Foto de AP/Dieu Nalio Chery

<span style="font-family:Verdana, Helvetica, Arial, sans-serif, Geneva;font-size:11px;line-height:15px;">En imagen del 1 de febrero de 2014 se puede ver a un hombre alimentando a un beb&eacute; mientras otros asoman de sus camas en el orfanato dirigido por la asociaci&oacute;n estadounidense Iglesia de la comprensi&oacute;n de la Biblia en Kenscoff,&nbsp;</span><font style="font-family:Verdana, Helvetica, Arial, sans-serif, Geneva;font-size:11px;line-height:15px;">Hait&iacute;</font><span style="font-family:Verdana, Helvetica, Arial, sans-serif, Geneva;font-size:11px;line-height:15px;">. (Foto de AP/Dieu Nalio Chery)</span>

Charles Vaugirard - Publié le 01/08/14


Pas de politique anti vaudou
Monseigneur Langlois a réagi par un communiqué où il conteste l’interprétation de « bribes » de ses dires par la journaliste anglaise : «Ce qui a été publié ne reflète pas fidèlement ma vision du vaudou en tant qu’élément indéniable de la culture du peuple haïtien. Je ne saurais considérer et encore moins énoncer publiquement que le vaudou est un mal social. De tels propos contrastent de façon radicale avec ma manière de proposer à tous l’Evangile, qui n’invite ni à juger ni à condamner.» Le cardinal cite ensuite longuemment le document Nostra Aetate, du Concile Vatican II, qui pose les fondements du dialogue interreligieux. Il s’inscrit pleinement dans la démarche du Concile : un dialogue fraternel avec les autres confessions, sans aller à l’encontre de l’évangélisation. Il confirme par là qu’il n’entend pas défendre une politique anti-Vaudou, comme l’avaient fait dans le passé les gouvernements haïtiens des années 1940. Rappelons que le culte Vaudou n’est plus l’objet de poursuites pénales depuis 1987, et qu’il est reconnu par l’Etat à l’instar des autres confessions depuis 2003.

Monseigneur Langlois précise aussi : « Cette conception nous fait vivre notre foi de manières diverses et nous confère une identité propre que nous devons tous assumer. En ma qualité de Pasteur, il est de ma responsabilité d’exhorter nos fidèles à demeurer attachés à la foi catholique et à la vivre sans équivoque en évitant tout amalgame.» Discrètement, avec finesse, Monseigneur Langlois rappelle à ses ouailles de vivre sa foi sans équivoque. Autrement dit, cela fait écho à cette phrase citée par le Guardian : « Le catholique doit être 100% catholique, le vaudouisant devrait être 100% vaudouisant. » En disant cela, le cardinal est dans son rôle de pasteur et cela ne devrait pas créer de polémique. Il ne fait que rappeler le message de la Bible : « Tu n’auras pas d’autres dieux en face de moi » Ex 20-3.

Mais il s’inscrit aussi dans le contexte haïtien. Il rappelle que 80% des haïtiens sont catholiques mais la moitié d’entre eux pratiquent le Vaudou en toute discrétion, la nuit. Cela pose un évident problème de pastorale et ce problème est lié à la structure même du Vaudou. Culte animiste originaire du Bénin, où il se nomme «Vodoun», le Vaudou Haïtien s’est progressivement construit à l’époque coloniale parmi les esclaves africains. Ce culte était le dernier lien qui leur restait avec l’Afrique. Le Vaudou, que les colons appelaient fétichisme, était interdit, et le Code noir rendait obligatoire la catéchisation des esclaves. Ceux-ci furent malheureusement peu évangélisés, les colons blancs se contentant d’organiser des cérémonies religieuses sommaires. Cette faible évangélisation cumulée à l’interdiction des cultes africains à donné lieu à un syncrétisme entre Vaudou africain et catholicisme.

Un syncrétisme haïtien
Ce syncrétisme est le Vaudou Haïtien. Il se traduit de différentes façons. D’abord, les divinités Vaudou, les Lwas, sont « masquées » en saints catholiques. Dans un « houmfort », un temple vaudou, vous verrez des images de la Vierge Marie ou de Saint Pierre. Il s’agit en fait de réprésentations de la déesse Erzulie ou de Papa Legba. Cette apparence de saints était faite pour tromper l’interdiction. Mais le syncrétisme va bien au-delà des apparences. Ainsi, le Vaudou reconnait l’existence du Dieu de la religion catholique, qu’il appelle le « Grand Maître ». Il s’agit, selon la doctrine Vaudou, d’un Dieu très lointain et trop dur à approcher. Le culte Vaudou demande à ses adeptes de s’en éloigner pour mieux se tourner vers d’autres dieux, plus petits, qui sont plutôts des esprits : les Lwas. Les Vaudouisants invoquent ces esprits dans des cérémonies qui se rapprochent du chamanisme. En transe, le vaudouisant est « chevauché » par le Lwa qui parle, bouge à travers lui. Ces esprits peuvent être bénéfiques ou maléfiques. Ainsi, le Vaudou est une religion qui pousse à quitter le Dieu des chrétiens pour se tourner vers les Lwas, les esprits…

  • 1
  • 2
  • 3
Tags:
haiti
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Soutane de Jean Paul II/attentat
Marzena Devoud
Qu’est devenue la soutane tachée de sang de Jean Paul II ?
2
FIRST COMMUNION
Edifa
Les écueils à éviter avant et après la première communion de son ...
3
Mgr André Joseph Léonard
Que penser des expériences de mort imminente ?
4
Hugues Lefèvre
13 mai 1981, 17h17 : « On a tiré sur Jean Paul II »
5
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir sur le nouveau ministère laïc de Catéchiste
6
Thérèse Puppinck
Velankanni, le Lourdes de l’Orient
7
JOHN PAUL II FATIMA
Agnès Pinard Legry
La Vierge de Fatima a-t-elle sauvé la vie de Jean Paul II ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement