Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Avortement : Et si Cristiano Ronaldo n’était jamais né ?

DR / Getty for Sony
Cristiano Ronaldo
Partager

C'est une confession des plus intimes qu'a fait la mère du célèbre footballeur dans son autobiographie : elle a songé à avorter lorsqu'elle attendait le futur champion.

Cristiano Ronaldo, le célèbre footballeur, se rappelle très bien d’où il vient. Et ses dons ces dernières années, pour financer des écoles à travers le monde, notamment à Gaza, le montrent bien. Le Ballon d’Or n’a pas eu une enfance dorée. Né à Funchal, il a vécu, ainsi que ses trois frères et sœurs, surtout élevé par Dolores Aveiro. Quant à son père, José Dinis Aveiro, il est décédé en 2005 des suites de son alcoolisme.
Mais, surtout Ronaldo aurait pu ne jamais voir le jour. Si le célèbre CR7 le sait depuis bien longtemps, le grand public vient tout juste de l’apprendre dans l’autobiographie de sa mère, publiée cette semaine au Portugal. Dans ce livre intitulé Mère courage : la vie, la force et la foi d’une battante, Dolores Aveiro révèle qu’elle a songé à avorter lorsqu’elle attendait son quatrième enfant, après Elma, Hugo et Katia.

Déjà mère de trois enfants (Elma, Hugo et Katia), la jeune femme pensait alors ne pas pouvoir assumer financièrement un nouvel enfant. Mais alors qu’elle est décidée à avorter, son médecin refuse : "Pas question, vous avez seulement trente ans et aucune raison physique de ne pas avoir ce bébé. Vous verrez la joie qu’il apportera dans votre maison", ajoute-t-il. Un de ses voisins lui recommandera une méthode… originale pour mettre un terme à cette grossesse : "Boire de la bière très chaude et courir jusqu’à ce que mon corps dise stop". En vain. Dolores se résout alors à cette naissance : "Si la volonté de Dieu est que j’aie cet enfant, qu’il en soit ainsi".

Cristiano était-il au courant ? "Oui, il sait déjà tout ça", a affirmé la mère de Ronaldo lors d’une conférence de presse à Lisbonne, entourée des frères et sœurs de la star du ballon rond. "Maman, tu voulais avorter et désormais, c’est moi qui fait vivre cette maison", lui aurait déclaré le joueur. Et c’est d’ailleurs à sa mère que Ronaldo a confié l’éducation de Cristiano junior, son fils de quatre ans. Quant au palmarès de celui qui aurait pu ne jamais naître, malgré un mondial brésilien raté, il devrait encore s’étoffer : deux Ligues des Champions, dont la Decima, un Mondial des Clubs, trois championnats d’Angleterre, une Liga, une FA Cup, une Copa del Rey…

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]