Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 03 mars |
Saint Guénolé
home iconActualités
line break icon

OPINION Euthanasie et Etat-nazi

DR

Euthanasie et nazis

Faustine Malloizel - Cahiers Libres - Publié le 27/06/14


Par ailleurs, toujours selon Carl Schmitt, la souveraineté, c’est-à-dire le pouvoir de l’Etat, se définit comme “pouvoir de décréter l’état d’exception”, c’est-à-dire pouvoir de décider de la situation d’application ou de non-application de la loi : la création d’une catégorie juridique de la “vie indigne d’être vécue” apparaît bien comme l’état d’exception que l’Etat est habilité à produire. Elle est même l’exception première, fondatrice du pouvoir de l’Etat, puisque l’interdiction du meurtre est la première loi fondatrice de la société (connue sous l’Antiquité sous le nom de “loi de Numa”).

Proclamer la légitimité de l’Etat à attribuer ou non une valeur à la vie humaine et, en fonction de cette valeur, à décider de l’exception à la loi fondamentale qu’est l’interdiction du meutre, c’est donc proclamer la légitimité première et absolue de l’Etat, qui précède et fonde toute autre normativité, non seulement juridique et positive mais simplement politique et, comme telle, englobant tous les aspects de la vie politique (notamment moral) : c’est faire de l’Etat la seule source légitime de normativité pour la société, créatrice de valeurs – bref, c’est autoriser la constitution d’un Etat idéologique absolu, tout à la fois créateur de valeurs et légitimé à décider l’application ou de la non-application de la loi.

L’Etat nazi n’est donc pas une exception (ce qu’avait d’ailleurs relevé Carl Schmitt) : il n’est que l’exemple, poussé à son paroxysme, de l’Etat idéologique, qui se conçoit comme légitimé à attribuer ou non une valeur à la vie humaine et à décider de l’application ou de la non-application de la loi en fonction de la valeur qu’il a lui-même décrétée. Il est à craindre qu’à diaboliser le nazisme et à l’ériger en tabou que l’on ne peut ni froidement évoquer ni rationnellement analyser, on ait oublié le vrai danger qui l’a constitué : à savoir la profonde perversité d’un Etat idéologique, quelles que soient les valeurs portées par cet Etat.

Les médecins Karl Brand et Viktor Brack, responsables du programme, furent condamnés à mort au procès de Nuremberg ; tous deux ont déclaré ne pas ressentir de culpabilité dans la mesure où la question de l’euthanasie ne tarderait pas à se poser à nouveau.

Cet article s’appuie sur l’ouvrage de G. Agamben Le pouvoir souverain et la vie nue, Homo sacer I, Paris, Seuil, 1997 (1995), partie III “Le camp comme paradigme biopolitique du moderne”, chapitre 3 “La vie qui ne mérite pas de vivre”

  • 1
  • 2
  • 3
Tags:
euthanasie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Christine Pellen
GPA : mère génétique de 10 enfants, elle ne compte pas s’arrêter ...
2
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
3
Anne Bernet
Les 110 innocents des Lucs-sur-Boulogne, le plus horrible massacr...
4
La rédaction d'Aleteia
Attention, ces saints vont prendre vie sous vos yeux !
5
LIBBY OSGOOD
Sandra Ferrer
Libby, la scientifique de haut-vol de la NASA devenue religieuse
6
cathédrale de Nice
Bérengère Dommaigné
Soulagement à Nice et Dunkerque, les messes sont autorisées
7
Rachel Molinatti
TikTok : le calcul « hallucinant » du père Matthieu
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement