Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 13 avril |
Sainte Ida de Louvain
home iconÉglise
line break icon

Terre Sainte : « Nous, les descendants des premiers chrétiens, nous sommes poussés dehors. »

Père Aziz Halaweh

Sylvain Dorient - Publié le 28/05/14

Le père Aziz, curé de Taybeh, a conduit 50 de ses paroissiens à la messe du pape François à Bethléem. Quelles sont ses impressions au lendemain de cette visite papale ?

28/05/14

Aleteia vous en avait parlé il y a quelques jours, avant la venue du pape François en Terre Sainte. Abouna Aziz est l’un des vingt prêtres palestiniens chrétiens du Patriarcat latin de Jérusalem. Son village, situé à une dizaine de kilomètres de Ramallah, est une enclave entièrement chrétienne en Cisjordanie. Il nous avait fait part de sa joie de pouvoir rencontrer le Saint Père avec une – trop petite – partie de ses paroissiens, mais aussi de sa volonté de faire passer au Pape un message pour qu’il se souvienne des chrétiens de Palestine.

Vous voilà de retour dans votre village, nous savons que vous placiez de grands espoirs dans cette venue. Vous aviez une occasion de communier avec les chrétiens de tout le pays et de faire connaître la situation de votre communauté. Cette rencontre a-t-elle été à la hauteur de vos espérances ?
Aziz Halaweh : Nous sommes très heureux et fiers que notre chorale ait pu chanter le Notre Père en araméen pour la grande messe de Bethléem, en présence de 10000 chrétiens et du Souverain Pontife. Le pape a accompli des gestes forts, qui nous ont touchés au cœur. Il a été vu devant un mur de séparation qui symbolise bien les difficultés que nous rencontrons au quotidien. Pour ma part, je regrette que ce voyage ait été si court, peut-être un peu trop dense. Je regrette surtout les incidents qui ont eu lieu à l’encontre des chrétiens du quartier du Saint Sépulcre.

Que s’est-il passé, exactement ?
A. H. :
La presse n’en a pas parlé, mais la petite communauté chrétienne qui habite auprès du Saint Sépulcre a été confinée chez elle lors de la venue du Pape. Interdite d’aller dans son église le jour de la venue du chef de l’Eglise ! Je trouve cela inexcusable, comment ces chrétiens auraient-ils pu représenter une menace pour la sécurité ? Il y a des photos qui circulent sur Internet présentant la répression de cette poignée de chrétiens et qui nous font souffrir. L’Etat israélien joue à un jeu dangereux, en mutipliant les vexations, voire en tentant de nous monter contre les musulmans.

Les musulmans, très majoritaires en Palestine, ont-ils bien perçu la venue du Pape ?
A. H. :  Qu’ils soient nationalistes ou islamistes, je n’en connais pas qui nourrisse de haine envers les chrétiens. Juste avant que vous m’appeliez, un journaliste juif m’a interrogé précisemment sur notre relation avec les musulmans, il insistait, voulait à tout prix me faire dire qu’il y avait des frictions entre nous, que nous ne nous entendions pas… Dans les écoles de Taybeh, 55% des élèves sont des musulmans, comment pourrions-nous les haïr ? Les parents placent leurs enfants ici parce que nos écoles ont une bonne réputation, c’est le signe d’une très grande estime de leur part ! Il suffirait de peu de choses pour que nous puissions tous vivre en paix. Mais j’ai le sentiment qu’Israël ne veut pas de chrétiens autochtones. Les pèlerins ne posent pas de problème, ils sont bien accueillis. Mais nous qui sommes les descendants des premiers chrétiens, nous sommes poussés dehors.

Tags:
Pape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
2
Mgr Benoist de Sinety
La leçon d’Istanbul : « Vous avez voulu la paix au prix du déshon...
3
Agnès Pinard Legry
Non-respect des mesures sanitaires : le diocèse de Paris ouvre un...
4
WEB2-CONVERSION-SYRIE-SAINT-CHARBEL-Nadine-Sayegh.jpg
Nadine Sayegh
Témoignages : ces musulmans syriens convertis au christianisme
5
Mathilde de Robien
La Trinité le dimanche, son ange gardien le mardi. Chaque jour de...
6
Mathilde de Robien
Confinement, épreuve, traumatisme… comment favoriser la résilienc...
7
Mathilde de Robien
Brésil : une statue du Christ plus haute que celle du Rédempteur
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement