Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 28 mars |
Saint Gontran
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Texas : un « centre Jean Paul II » dédié à la culture de vie

Giovanni Paolo II con un bambino in braccio – fr

© DANIEL JANIN / AFP

Gaëlle Bertrand - National Catholic Register - publié le 30/04/14

Créé en 2010, la clinique de gynécologie et d’obstétrique Jean Paul II propose une gamme de services uniques : traitements alternatifs contre la stérilité, formation sur la chasteté, … .

Réjouissez-vous ! L’article que vous allez lire est entièrement gratuit. Pour qu’il le demeure et soit accessible au plus grand nombre, soutenez Aleteia

Je fais un don*

*avec réduction fiscale

Créé en 2010, le « life center » Jean Paul II(ou centre pour la vie), situé à Austin, capitale du Texas, est en fait une clinique de gynécologie et d’obstétrique. Positionné pro-vie, l’établissement est unique en son genre. En plus des soins traditionnels d’usage, il accueille les femmes enceintes en situation de détresse et propose des traitements alternatifs à la stérilité ainsi que des formations éducatives sur la chasteté.

Le centre Jean Paul II : entre médecine et spiritualité

Si le centre a pris le nom de Jean Paul II, ce n’est pas un hasard. Lors de ses voyages apostoliques aux États-Unis, le pape de la famille a su insuffler le respect de la vie à un très grand nombre de personnes. Les époux Pat et Tim Von Dohlen, à l’origine du projet, racontent dans le National Catholic Register qu’à la mort du saint en 2005, ils se sont réunis avec un groupe d’amis. Tous se sont dit qu’il était temps de passer à l’action. L’idée d’un centre Jean Paul II dédié à la culture de la vie était née.

Aussi, l’établissement présente une originalité de taille : la médecine y côtoie la spiritualité. En effet, le centre se veut proche de l’Église tout en gardant un statut indépendant. Du côté de la prière, le centre encourage à prier pour les victimes de l’avortement et les personnes qui en sont profondément blessées.

Technologie de pointe et des traitements approuvés par l’Église

Les Von Dohlen ont également veillé à ce que soit utilisé du matériel échographique de pointe. Les échographies apparaissent comme de très bons moyens de sensibilisation et de prise de conscience. Cela est le cas en particulier pour les patientes enceintes, prises par le doute et se questionnant sur l’avortement.

Les médecins et intervenants, rigoureusement sélectionnés, ont été formés avec la méthode de traitement NaPro (de « Natural Procreative Technology »). Grâce à cette dernière, le centre bénéficie de très bons résultats. La méthode NaPro a vu le jour il y a une trentaine d’années grâce aux travaux de Thomas Hilger. Elle « s’attache à rechercher les causes–souvent multiples –de l’hypofertilité et à les traiter ; elle utilise les techniques médicales (traitements hormonaux et autres) et chirurgicales (microchirurgie, laser…) de pointe pour faciliter la conceptionlors d’un rapport sexuel normal et contribue ainsi à l’efficacité de l’acte conjugal en le rendant procréateur, sans se substituer à lui. » Pour les Von Dohlen, la technologie NaPro permet « aux femmes d’apprécier leur dignité et la beauté de leur fertilité ».

La culture de vie a de l’avenir

Pour les fondateurs, le saint Pape est présent de plusieurs façons dans la vie du centre. Dans la chapelle, tout d’abord, où l’on peut trouver son portrait et l’une de ses reliques. Ensuite, son message de la culture de vie touche les gens bien au-delà des espérances. Les premières conférences sur la chasteté ont par exemple attiré de nombreux jeunes et parents.

Fort de son succès, le centre pourrait bien étendre ses activités à d’autres villes du Texas, voire à d’autres états. De nouveaux établissements Jean Paul II pourraient ainsi voir le jour. Car, comme le disait le Saint Père dans sa lettre encyclique Evangelium Vitae, « Il est nécessaire de faire parvenir l’Evangile de la vie au cœur de tout homme et de toute femme et de l’introduire dans les replis les plus intimes de la société tout entière. »

Tags:
AvortementPape Jean Paul II
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement