Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 20 janvier |
Saint Fabien
home iconActualités
line break icon

Les Français sont-ils racistes ?

Wikimedia

racisme

Paul Monin - Publié le 03/04/14

Les conclusions de la Commission nationale consultative des droits de l’homme sont paradoxales. Décryptage.

 03/04/2014

Comme chaque année depuis 1990, la Commission nationale consultative des droits de l'Homme (CNCDH) a remis hier au tout nouveau premier ministre Manuel Valls le Rapport sur lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie. Ce dernier devait en fait être remis à Jean Marc Ayrault le 21 mars dernier à l’occasion de la journée international de lutte contre le racisme, mais l’ex-premier ministre avait décidé de repousser la date de sa remise à après les municipales. C’est donc sans cérémonie aucune que ce document a été déposé hier sur le bureau de Manuel Valls à Matignon, glissé dans une enveloppe.

Un rapport, quatre objectifs
La rédaction du rapport répond à quatre objectifs fixés par la CDNCH :
Procéder à  une évaluation quantitative du racisme en France, la plus proche possible des réalités de ses différentes manifestations ;
Effectuer une analyse qualitative des phénomènes, en prenant en cause les causes et les contextes dans lesquels ils se manifestent ;
Répertorier les mesures de lutte mises en œuvre chaque année ;
Formuler des recommandations et des propositions de renforcement de ces mesures, voire la mise en œuvre de nouveaux dispositifs.

Pour ce faire, la CDNCH peut compter sur divers acteurs, qui participent à la rédaction de chapitres du rapport : des ministères (de l’Intérieur, de l’Éducations, des Affaires étrangères), des instituts d’études (TNS-Sofres, CSA, CNRS), des ONG (LICRA, SOS-Racisme, MRAP) et même des syndicats (CFDT, CGT, FUSA). Même s’il peut paraître présomptueux de vouloir « mesurer » le racisme – la définition même du concept étant sujette à débat – le sérieux dont fait preuve la CDNCH au niveau méthodologique et son expérience en la matière font de ce rapport un baromètre assez précis.

Les français sont-ils racistes ?
A la fin de l’année 2013, cette question s’étalait souvent sur la une des médias français. Le 2 décembre 2013 s’était même tenue au théâtre du Rond Point une soirée de mobilisation du monde de la Culture contre la xénophobie, avec la participation de Christiane Taubira. En novembre dernier, le journaliste Harry Roselmack avait quant à lui rédigé d’une tribune sur le site du Monde intitulée « La France raciste est de retour ». Mais dans les chiffres et dans les faits, qu’en est-il vraiment ?

En 2013, 35% des Français se disent « racistes »ou « un peu racistes », contre 29% en 2012 (6 points de plus). La proportion de Français faisant preuve d’un racisme biologique, c'est-à-dire, ceux qui pensent qu’« il existe des races supérieures à d’autres » atteint les à 14 %  2013, contre 8 % en 2012. Ils sont également plus nombreux à considérer que l'intégration des immigrés fonctionne mal (63%, +7 points par rapport à 2012).

Mais les actes racistes, eux, ont fortement chuté, passant de 1 542 actes en 2012 à 1 274 en 2013 (– 20 pts). Le nombre d’actes et menaces antisémites a également  baissé de 31 points entre 2012 et 2013. On note ainsi une césure forte entre, d’un côté, le sentiment xénophobe et raciste et, de l’autre, le passage à l’acte. Le premier se propage, quand l’autre accuse une baisse notable.

Christine Lazerges, la présidente de la CDCNH  précise que « cette "libération de la parole raciste" ne concerne que quelques-uns, mais ne témoigne aucunement de l’existence d’une France raciste. » Elle note d’ailleurs dans l’introduction du Rapport de 2013 que « le discours raciste qui s’exprime en France ne lui permet pas de se distinguer, ni de révéler une triste exception française en la matière. Ainsi l’Italie,la Grèce ou le Royaume-Uni, pour ne citer qu’eux, sont autant de vieilles et belles civilisations qui se trouvent confrontées à la résurgence d’un racisme brutal, biologisant, faisant de l’étranger un bouc émissaire.»

Pour télécharger le rapport 2013, cliquez ici. 

Tags:
racismerapport
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
young woman park
Edifa
La méthode de saint Ignace pour discerner les signes de Dieu
2
PAPIEŻ FRANCISZEK
Gelsomino Del Guercio
Le jour où le pape François a surpris tout le monde en demandant ...
3
ROSES
Marzena Devoud
Oubliez les nains, mettez des saints dans votre jardin avec ces v...
4
WEB2-STATUE-VIERGE-ISERE-GOOGLE-STREET-VIEW.jpg
Agnès Pinard Legry
Isère : une statue de la Vierge n’a plus droit de séjour dans l’é...
5
Agnès Pinard Legry
Marlène Schiappa : des propos qui font bondir
6
SAMUEL ELI
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Allô, Samuel ? Comment Dieu nous appelle enco...
7
Cerith Gardiner
Écoutez cette famille irlandaise et vous aurez forcément envie de...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement