Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 18 janvier |
Sainte Marguerite de Hongrie
home iconPolitique
line break icon

Municipales 2014 : défaite historique du PS, victoire de la Manif pour Tous

Judikael Hirel - Publié le 31/03/14

Le bilan de ces municipales : une défaite locale historique pour le PS et le gouvernement, en partie dues à l'adoption de lois idéologiques et clivantes. Revue de tweets de cette soirée de résultats.

30/03/14

Au soir du deuxième tour des élections municipales, l’UMP et l’UDI gagnent pas moins de 155 villes de plus de 9000 habitants à travers la France. Certes, la défaite du PS et de la gauche était prévisible, après deux années qui n’auront pas vu la lutte contre le chômage porter ses fruits, et au cours desquelles des lois sociales idéologiques auront été poussées tant pour occuper le devant de la scène médiatique que pour répondre aux attentes de certains lobbies ayant soutenu le PS ces trente dernières années. Mais cet échec est encore plus grave que prévue. "C’est la plus lourde défaite de l’histoire du PS à l’échelon local", reconnaît d’ailleurs Jean-Christophe Cambadélis sur l’antenne d’iTélé.

Si les commentateurs ont fortement mis l’accent ces derniers jours sur la montée du FN, qui finalement n’emportera qu’une dizaine de villes en France (sur 36000), c’est le retour du centre, morcelé ces dernières années et aujourd’hui rassemblé au sein de l’UDI, qui passe étonnament inaperçu dans les colonnes des médias. Ce retour au premier plan, qui se fait fortement sentir dans l’ouest, se déroule d’ailleurs malgré l’absence médiatique la plus totale de ses deux leaders, François Bayrou et Jean-Louis Borloo.

Sur Twitter, véritable baromètre politique et journalistique en temps réel, les réactions sont tout aussi claires que les résultats sortis des urnes. "De Tours à Quimper, de Caen à Niort, le chemin de croix socialiste dans l’ouest", souligne Jean-Pierre Denis, rédacteur en chef de La Croix. Pour Dominique de Montvalon, journaliste-éditorialiste à L’Opinion, "clairement, ceux qui représentent ce soir le PS à la télévision ne savent absolument pas quelles leçons Hollande compte tirer du scrutin." Nombreux sont ceux qui remarquent sur Twitter l’intervention d’Alain Juppé, sur TF1 comme sur BFM TV, soulignant "les erreurs du gouvernement sur des sujets comme l’euthanasie, la PMA et la GPA." "Si le pouvoir veut recevoir d’autres claques aux prochaines échéances, qu’il pousse l’euthanasie et le suicide au lieu de contrer le chômage. Qui agresse la famille, ignorant une énorme mobilisation de rue, et délaisse les urgences sociales fait chuter tout son camp", rappelle pour sa part Tugdual Derville, directeur général d’Alliance Vita.

Dans ce contexte de véritable vague bleue historique, certaines défaites sont d’autant plus amères, principalement à Paris et Strasbourg. Et les prises de position des candidates de droite de ces deux villes sont des sujets tels que le mariage homosexuel, la GPA et la PMA, ont certainement pesé lourd au moment de glisser un bulletin dans l’urne… "Ca semble confirmé, NKM a fait perdre la droite à Paris, constate Albéric Dumont, Coordinateur Général de La Manif Pour Tous. Je crains qu’il y en ait une qui paie cher ce soir son "abstention militante" lors du vote du mariage pour tous. Espérons qu’à l’avenir, l’UMP choisira mieux ses candidats. "Entre Paris et la France, le grand fossé. Entre le Président et les Français, l’abîme. L’obsession capitale tourne à la défaite électorale !", constate Tugdual Derville. "Avec cette vague bleue il faut vraiment le faire pour ne pas gagner Paris !", se moque Nicolas Dupont-Aignan.

"Paris à gauche. Confirmation de l’identité sociologique de la capitale, et de l’erreur de NKM qui n’a pas vu venir le tsunami de droite", commente Dominique de Montvallon. Et en ce dimanche soir, lors du dépouillement, on trouvait même dans le 15e arrondissement des bulletins La Manif pour Tous dans l’urne, souligne un twitteur du PCD : "Dépouillement à Paris 15 des bulletins LMPT dans les urnes conséquence de l’abstention de NKM sur le mariage gay". 

  • 1
  • 2
Tags:
électionsla manif pour tousparti socialiste
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Rachel Molinatti
Avec ToonMe, découvrez des saints animés !
ROSES
Marzena Devoud
Oubliez les nains, mettez des saints dans vot...
FIV
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : les évêques invitent à quatre ve...
WEB2-STATUE-VIERGE-ISERE-GOOGLE-STREET-VIEW.jpg
Agnès Pinard Legry
Isère : une statue de la Vierge n’a plus droi...
SAMUEL ELI
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Allô, Samuel ? Comment Dieu nous appelle enco...
D'CRUZ FAMILY
Cerith Gardiner
Ensemble, ils ont 1.042 ans : le secret de la...
Agnès Pinard Legry
Marlène Schiappa : des propos qui font bondir
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement