Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 11 avril |
Saint Stanislas
home iconActualités
line break icon

Syrie : la fuite des chrétiens de Kassab menacés de génocide

JOSEPH BARRAK

Isabelle Cousturié - Publié le 28/03/14

La ville, à majorité arménienne, est tombé aux mains des rebelles. Les experts soupçonnent la mise en place d’une véritable stratégie d’épuration ethnique de leur part.

28/03/14

Le village de Kassab était  l’un des deux derniers postes frontières officiels avec la Turquie encore aux mains de Damas. Mais surtout il était le seul village arménien de l’ancien Empire Ottoman situé hors des frontières de la Turquie actuelle. Le village est tombé ces jours-ci aux mains des rebelles islamistes syriens, provoquant aussitôt la fuite de ses habitants.

La population « a commencé à faire ses bagages dès les premiers coups de feu », le samedi 22 mars, premier jour de l’offensive, a expliqué à France 24 un commandant rebelle ayant pris part aux combats.

Le 24 octobre 2013,  dans un article du Monde, un rebelle turkmène (syrien d'origine turque) avait lancé un avertissement très clair à la population arménienne de la bourgade: « Je préviens nos frères arméniens à Kassab : qu’ils partent avant l’offensive de l’Armée syrienne libre, sinon ils vont avoir des pertes civiles et encore se plaindre d’un génocide perpétré par des Turcs ».

La bataille menée par des centaines de combattants islamistes, dirigés par le Front Al-Nosra visait soi-disant à s’emparer d’un poste frontière. Or beaucoup y voient le prétexte bien « dissimulé » d’une « stratégie d’épuration ethnique » à l’égard des chrétiens arméniens, comme Fabrice Balanche, spécialiste de la Syrie et directeur du Groupe de recherches et d’études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient (GREMMO) : « les rebelles n’ont pas besoin de passer par ce poste frontière pour faire venir des armes et des munitions, ils traversent facilement par les collines boisées du Djebel turkmène plus au sud, explique-t-il. La prise du poste frontière n’est qu’un prétexte, nous sommes face à une stratégie d’épuration ethnique à l’égard de la population arménienne de Kassa », a-t-il confié à France 24. Kassab est en effet peuplé très majoritairement de rescapés du génocide des Arméniens de Turquie, en 1915.

Pour en savoir plus visiter  le site de France 24: ICI.

Tags:
ChrétiensgenocideSyrie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement