Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Solidarité : le « café suspendu », buvez un café, offrez-en un !

Partager

La solidarité, cela peut commencer au café du coin. La tradition italienne du « Café suspendu » ‘s’invite un peu partout en France.

Vous voulez boire un petit café ? Commandez-en deux et mettez en un "en attente". Cette tradition solidaire nous vient tout droit de Naples, où l'on payait ainsi un café en plus du sien pour les plus démunis.

L'idée a dorénavant franchi les Alpes et s'installe un peu partout en France et en Europe, avec l'aide des réseaux sociaux. A Paris comme en province, le "café suspendu" (caffe sospeso en italien) se répand depuis maintenant un an, des pages Facebook permettant de connaître les lieux le pratiquant ou de se porter candidat pour rejoindre le mouvement (voir ici ). De même, le site Internet Coffee Funders (cliquer ici) recense 912 adresses d'établissement pratiquant le café, voire l'en-cas en attente. De son côté, coffeesharing.com liste 195 adresses dans 19 pays différents ayant rejoint l'initiative.

Mais le mouvement solidaire ne s'arrête pas là : c'est désormais une baguette que l'on peut aussi laisser en attente à la boulangerie du coin de la rue, si on le désire. La page consacrée au sujet sur le réseau social Facebook (découvrir la page ici) compte plus de 7500 "J'aime", et 80 boulangeries on déjà adhéré au concept. Vous pourrez en retrouver la liste et la carte  interactive sur  http://www.unebaguetteenattente.org, et inciter votre boulanger ou votre café de prédilection à faire de même. Un café, une baguette, un bon résumé de la solidarité au coin de la rue, en version française…