Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 27 février |
Saint Grégoire de Narek
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Drogues : Vers un dépistage obligatoire de l’usage de cannabis au lycée ?

qlsbkrqghdowihgmrqzjnucav3pdexcglmdzzs_o83f2hp5ln1lvmxmlyobdj1zmgwqt1vzcqaxchrtidlz7i6jcdgtjeq.jpg

Matilde Campodonico

Judikael Hirel - publié le 19/01/14

Le député Eric Ciotti a déposé une proposition de loi afin de rendre obligatoires les dépistages de stupéfiants dans les lycées.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Le rapport de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) rendu public en décembre 2012 était sans appel : il a révélé que la France est, après la République Tchèque, le pays où la consommation de cannabis est la plus élevée chez les 15-16 ans. Pourtant, la plupart des parents concernés ignorent la consommation de stupéfiants de leurs enfants.

"La consommation de drogue, qu’elle soit occasionnelle ou chronique, a certes des conséquences sur la santé des adolescents mais également sur leur vie familiale et sociale ainsi que sur le déroulement de leur scolarité. La consommation de plus en plus précoce de drogues illicites est d’autant plus dommageable qu’elle se produit en phase de maturation cérébrale et qu’elle exposent les jeunes à davantage de comportements de prise de risques. Malgré les actions de sensibilisation menées auprès des jeunes, celles-ci ont du mal à atteindre leur objectif puisqu'au lieu de régresser, la consommation de drogues chez les mineurs s'aggrave d'année en année", souligne le député sur son site Internet.

C'est pourquoi  Eric Ciotti vient de déposer à l'Assemblée Nationale une proposition de loi ayant pour objectif de rendre obligatoires les dépistages de stupéfiants dans les lycées. Selon lui, un tel dépistage correspond à l'obligation qu'a l'Education Nationale de veiller à la bonne santé des élèves. Bien que simple à appliquer dans les faits, son idée devrait faire des vagues : financés par une nouvelle taxe sur le tabac, ces tests de dépistage seraient pratiqués chaque année par la médecine scolaire. Respect du secret médical oblige, les résultats resteraient confidentiels et en seraient transmis par le médecin scolaire aux parents et à l'élève. En cas de test positif, prouvant la consommation récente de produits stupéfiants, "le médecin scolaire propose à l'élève et à ses parents ou tuteurs des mesures d'accompagnement pour traiter ce problème d'addiction".

Si cette proposition de loi venant d'un député de l'opposition n'a guère de chances d'aboutir, elle a au moins le mérite de tenter de lancer le débat sur une question peu abordée, celle de la consommation du cannabis par les lycéens.

Tags:
AddictiondrogueJeunes
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement