Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 25 février |
Saint Nestor de Pamphylie
home iconAu quotidien
line break icon

Drogues : Vers un dépistage obligatoire de l’usage de cannabis au lycée ?

Matilde Campodonico

Judikael Hirel - Publié le 19/01/14

Le député Eric Ciotti a déposé une proposition de loi afin de rendre obligatoires les dépistages de stupéfiants dans les lycées.

Le rapport de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT) rendu public en décembre 2012 était sans appel : il a révélé que la France est, après la République Tchèque, le pays où la consommation de cannabis est la plus élevée chez les 15-16 ans. Pourtant, la plupart des parents concernés ignorent la consommation de stupéfiants de leurs enfants.

"La consommation de drogue, qu’elle soit occasionnelle ou chronique, a certes des conséquences sur la santé des adolescents mais également sur leur vie familiale et sociale ainsi que sur le déroulement de leur scolarité. La consommation de plus en plus précoce de drogues illicites est d’autant plus dommageable qu’elle se produit en phase de maturation cérébrale et qu’elle exposent les jeunes à davantage de comportements de prise de risques. Malgré les actions de sensibilisation menées auprès des jeunes, celles-ci ont du mal à atteindre leur objectif puisqu'au lieu de régresser, la consommation de drogues chez les mineurs s'aggrave d'année en année", souligne le député sur son site Internet.

C'est pourquoi  Eric Ciotti vient de déposer à l'Assemblée Nationale une proposition de loi ayant pour objectif de rendre obligatoires les dépistages de stupéfiants dans les lycées. Selon lui, un tel dépistage correspond à l'obligation qu'a l'Education Nationale de veiller à la bonne santé des élèves. Bien que simple à appliquer dans les faits, son idée devrait faire des vagues : financés par une nouvelle taxe sur le tabac, ces tests de dépistage seraient pratiqués chaque année par la médecine scolaire. Respect du secret médical oblige, les résultats resteraient confidentiels et en seraient transmis par le médecin scolaire aux parents et à l'élève. En cas de test positif, prouvant la consommation récente de produits stupéfiants, "le médecin scolaire propose à l'élève et à ses parents ou tuteurs des mesures d'accompagnement pour traiter ce problème d'addiction".

Si cette proposition de loi venant d'un député de l'opposition n'a guère de chances d'aboutir, elle a au moins le mérite de tenter de lancer le débat sur une question peu abordée, celle de la consommation du cannabis par les lycéens.

Tags:
cannabisdroguejeunes
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Le pape François accepte la renonciation du cardinal Sarah
2
ANMOL RODRIGUEZ
Ewa Rejman
Défigurée à l’acide, mannequin, Anmol livre une fabuleuse l...
3
Les moines bénédictins
Père Christian Venard
Une nouvelle abbaye bénédictine en France !
4
NEWBORN,
Mathilde de Robien
Dix prénoms originaux dérivés de Joseph
5
ANGELS
Marzena Devoud
Comment les anges communiquent-ils entre eux ?
6
Domitille Farret d'Astiès
Témoignages : heureux comme un scout !
7
Jeanne Larghero
La liberté de ne pas croire, un droit de l’homme ou un non-sens ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement