Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 24 novembre |
Saints Martyrs du Vietnam
home iconActualités
line break icon

L’école catholique, un « conditionnement » ? Mgr di Falco répond à Vincent Peillon 

Diocèse de Gap et d'Embrun - Publié le 15/10/13

Le ministre de l’Education nationale veut « soustraire les enfants au conditionnement de l’Eglise catholique ». L’évêque de Gap et d’Embrun lui réplique.


Dans sa chronique du 11 octobre 2013, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri réagit à cette remarque du Ministre de l’Education nationale.

Voici la transcription de cette vidéo.


***

Bonjour,

Si j’appliquais à la lettre les propos du ministre de l’Education nationale, je me tairais pendant les deux minutes qui me sont allouées et je demanderais qu’on « floute » mon clergyman et ma croix pectorale de peur qu’un élève ne soit influencé par cette chronique.

En effet, le ministre a dit qu’il fallait soustraire les enfants au conditionnement de l’Eglise catholique et par conséquent à l’influence néfaste de l’école catholique afin de trouver une religion de substitution dans l’esprit républicain. Dont acte.

Mais j’aimerais savoir comment l’enfant se construit si ce n’est à partir d’influences et de connaissances plurielles et diverses. Quotidiennement, les enfants sont témoins d’interprétations différentes d’un même fait, d’une même actualité, et ces interprétations viennent des parents, du professeur, de la télévision, des copains qui eux-mêmes, témoignent de ce qu’ils ont entendu ici ou là.

Pour être trivial, j’allais demander « est-ce grave docteur ? ». Mon expérience me prouve que non. En voici la preuve, l’exemple, de 5 de mes anciens élèves.

D’abord une ancienne élève : Joy Sorman, auteur de « boys, boys, boys », un manifeste sur le féminisme viril. Les deux autres sont d’une même famille, tous deux anciens élèves de la même école catholique : il s’agit de Charles et de Frédéric Beigbeder. D’un côté Charles, catholique pratiquant, homme d’affaire, membre de l’UMP. De l’autre Frédéric qui se déclare lui-même mécréant, écrivain provocateur dans l’âme, il préside le jury du prix « Sade » et de la revue « Bordel ». Il vient de ressusciter le magazine « Lui ».

Deux autres de mes anciens élèves, également sortis des mêmes écoles catholiques : d’un côté Thomas Legrand, journaliste à France Inter, je ne crois pas qu’on puisse le qualifier d’homme de droite. De l’autre, Yves de Kerdrel, directeur général du groupe Valmonde, groupe de presse qui regroupe trois titres : Valeurs actuelles, Spectacle du monde et Jour de chasse. Je ne crois pas qu’on puisse le qualifier d’homme de gauche.

Alors, qu’en pensez-vous Monsieur le Ministre ? Vos propos montrent en tous cas que vous ne savez pas ce que sont les écoles catholiques aujourd’hui. Elles sont bien loin d’être le lieu de conditionnement que vous dénoncez.

Alors certains me reprocheront de ne pas avoir suffisamment influencé certains élèves pour en faire de bons chrétiens, mieux encore des « bénis oui oui ». Sachez Monsieur le Ministre que je suis fier de ce qu’ils sont aujourd’hui, des hommes et des femmes libres et critiques face à tous discours idéologiques. A bientôt.

***



Les chroniques de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri sont également diffusées toutes les semaines sur les ondes de RCF Alpes Provence et sur le site Internet du journal Le Point, et tous les quinze jours sur KTO dans l’émission À la source.


M.B.
Tags:
Éducationreligions
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
La rédaction d'Aleteia
L'ultime enregistrement de Michael Lonsdale s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement