Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Pape François : « Comment une Eglise de pécheurs peut-elle être sainte ? »

Partager

Le discours du Pape à l’audience générale : n’ayons pas peur de « viser haut » vers la sainteté, en nous laissant « envelopper par la miséricorde ».

Comment une Église faite « d’êtres humains, de pécheurs », peut-elle être sainte, a questionné le pape, lors de l’audience générale, en commentant ce passage du Credo : « Je crois en l’Église, une, sainte ». Comment une Eglise composée d’ « hommes pécheurs », de « femmes pécheresses », de « prêtres pécheurs », de « sœurs pécheresses », d’ « évêques pécheurs », de « cardinaux pécheurs », de « papes pécheurs » peut-elle être sainte ? a-t-il insisté.

L’Eglise n’est pas sainte « en raison de nos mérites », a répondu le Pape, mais parce que « Dieu la rend sainte, elle est le fruit de l’Esprit-Saint et de ses dons ». « Elle est sainte parce que Jésus-Christ, le Saint de Dieu (cf. Mc 1,24), lui est uni de manière indissoluble (cf. Mt 28,20) ; elle est sainte parce qu’elle est guidée par l’Esprit-Saint qui purifie, transforme, renouvelle ».

Dénonçant l’hérésie d’une Eglise de « purs », il rappelle que l’Eglise accueille les pécheurs et invite les hommes « à se laisser envelopper par la miséricorde, la tendresse et l’amour du Père, qui offre à tous la possibilité de le rencontrer, de cheminer vers la sainteté ».

« Nous portons avec nous nos péchés, mais le Seigneur veut nous entendre lui dire : "Pardonne-moi, aide-moi à avancer, transforme mon cœur !" Et le Seigneur peut transformer les cœurs ». La porte est toujours ouverte, a ajouté le pape François.

Le chemin de la sainteté est ouvert à tous, il est « le chemin du chrétien » : « Il nous fait rencontrer Jésus-Christ dans les sacrements, en particulier ceux de la confession et de l’Eucharistie ; il nous communique la Parole de Dieu, il nous fait vivre dans la charité, dans l’amour de Dieu pour tous ».

Une dernière question : que puis-je faire, moi qui me sens faible, fragile, pécheur ? « Dieu te dit : n’aie pas peur de la sainteté, n’aie pas peur de viser haut, de te laisser aimer et purifier par Dieu, n’aie pas peur de te laisser guider par l’Esprit-Saint », a ajouté le Pape.

« Tout chrétien est appelé à la sainteté (Cf. Const. dogm. Lumen gentium, 39-42) ; et la sainteté ne consiste pas avant tout à faire des choses extraordinaires mais à laisser Dieu agir ».

Citant l’écrivain français Léon Bloy : « Il y a une seule tristesse dans la vie, celle de ne pas être saints », le pape François invite à ne pas perdre « l’espérance de la sainteté ». « Est-ce que nous voulons être saints ? Le Seigneur nous attend, tous, les bras ouverts, il nous attend pour nous accompagner sur cette route de la sainteté ».