Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

La sainte Trinité expliquée aux enfants

web2-trinite-roublev.jpg
Public Domain via WikiPedia
Icône, dite de la Trinité, Andreï Roublev, 1410 et 1427, galerie Tretiakov de Moscou
Partager

Le dimanche qui suit la Pentecôte est toujours consacré à la Sainte Trinité. À cette occasion, pourquoi ne pas essayer avec ses enfants d’entrer un peu plus dans le Mystère trinitaire.

La fête de la sainte Trinité, ce dimanche 7 juin 2020, peut être une belle occasion pour expliquer aux enfants ce grand Mystère. Tout d’abord, il faut leur parler du mot « Trinité ». Pourquoi ne pas essayer de trouver avec eux des mots qui commence par « tri », comme tricycle, par exemple. « Tri » implique donc qu’il existe trois éléments. En Dieu, il y a trois Personnes. Quelles sont-elles ? Pour aider les enfants à les trouver eux-mêmes, il faut leur proposer de faire le signe de croix. Ils remarqueront vite qu’ils invoquent effectivement trois Personnes : le Père, le Fils et le Saint-Esprit (à moins qu’ils n’en citent une quatrième appelée… « Amen » ! Si c’est le cas, ce sera une bonne occasion de leur redire le sens de cette formule ou aussi de celle « ainsi soit-il » à la fin des prières).

Parler de chacune des trois Personnes de la Trinité

Il y a trois Personnes mais un seul Dieu. Ces trois Personnes ne sont pas trois dieux. Papa, Maman, l’enfant, cela fait trois personnes mais aussi trois hommes. En Dieu, c’est différent : trois Personnes mais un seul Dieu. Il est important de bien insister sur cette vérité qui, en plus de la compréhension de notre intelligence, requiert l’adhésion de notre foi. Quand nous parlons de Dieu, quand nous disons croire en Dieu, quand nous Le prions, il s’agit bien des trois Personnes : Père, Fils et Esprit saint. Ces trois Personnes reçoivent la même adoration et la même gloire. Il n’y en a pas une qui est plus importante ou plus divine que les autres.

C’est pourquoi il est important de parler à l’enfant de chacune des trois. Certes, c’est toujours le même Dieu, l’Unique, mais il est bon d’être familier avec les trois. Une petite fille, à qui on avait surtout parlé du Père et du Fils, a été très étonnée de découvrir que le Saint-Esprit était pleinement Dieu. Comme on lui en parlait peu, on Le priait nommément moins souvent que le Père et le Fils. Il représentait pour elle un personnage second, une sorte de serviteur de Dieu.

Employer les bons mots

Pour la même raison, il faut être bien clair quand on parle aux enfants : certains termes, justes en eux-mêmes, peuvent être ambigus pour des petits. Ainsi, il est juste de dire que l’Esprit saint est l’Esprit de Jésus. Mais c’est ambigu : pour des enfants cela peut vouloir dire que l’Esprit saint n’est pas une Personne distincte de celle de Jésus. Cela peut représenter pour eux quelque chose comme la partie spirituelle de Jésus et c’est tout.

Il est juste aussi de dire que Jésus est le Fils de Dieu. Mais il faut bien préciser les choses afin que l’enfant sache que Jésus, Fils de Dieu, est Dieu. Pas un autre Dieu que son Père. Il est un seul Dieu avec son Père et le Saint-Esprit. En parlant avec des enfants, on s’aperçoit que, trop souvent, ils se représentent un seul Dieu, certes, mais en une seule Personne : le Père. Ce Dieu Père a un Fils, Jésus, animé par un esprit, l’Esprit saint. Bien sûr, les enfants ne peuvent pas tout comprendre du Mystère de la Sainte Trinité. Mais ce n’est pas une raison, bien au contraire, pour édulcorer la vérité. Les adultes non plus ne comprennent pas tout… et parfois ils comprennent même moins bien que les enfants parce que, si leur intelligence est plus développée, leur foi est souvent plus frileuse et plus engourdie.

Par la foi, il est possible d’entrevoir la Trinité Sainte

D’ailleurs, face au Mystère, Dieu ne nous dit pas : « Laisse ton intelligence de côté, ne cherche pas à comprendre ». Au contraire : s’Il a donné aux hommes une intelligence, c’est pour qu’ils s’en servent et qu’ils la développent dans tous les domaines. Il faut donc se servir de son intelligence, en toute humilité, en reconnaissant ses limites. Dieu dit : « Crois. Aie confiance ». Et cette Foi permet de connaître des vérités que l’intelligence seule n permettrait pas d’atteindre.

Si, face au Mystère d’un seul Dieu en trois Personnes, on se dit : « C’est impossible. Ça ne peut pas exister. C’est ridicule de penser que c’est vrai », on reste avec sa petite intelligence très limitée, avec une vision de la réalité au ras du sol. Si on croit, si on accepte de reconnaître une réalité qui est supérieure, on peut entrer dans le Mystère. Par la Foi, on peut entrevoir la Trinité Sainte, et déjà La contempler en attendant le jour où on la verra face à face. En regardant la Sainte Trinité, on voit que Dieu est amour : le Père aime le Fils qui aime le Père, et de cet amour jaillit l’Esprit saint. Pour aider les enfants à entrer dans le Mystère de la Sainte Trinité, il ne suffit pas de leur dire que c’est un seul Dieu en trois Personnes. Il faut ajouter : trois Personnes qui s’aiment. Le sens de la Sainte Trinité, c’est cet amour infini qui ne cesse de circuler entre les trois Personnes.

Christine Ponsard

En images, les plus belles représentations de la sainte Trinité :