Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 22 avril |
Saint Epipode
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

L’œuvre poignante offerte par cet artiste à la paroisse de son enfance

Pietà - Jean-Gabriel Domergue - Saint-Martin-des-Champs

CDAS/diocèse de Paris

La Pietà de Jean-Gabriel Domergue à Saint-Martin-des-Champs.

Sophie Roubertie - publié le 02/03/24

Plus connu pour ses portraits de parisiennes, d’élégantes et ses nus, le peintre Jean-Gabriel Domergue a pourtant offert une œuvre poignante à l’église où il avait fait sa première communion, Saint-Martin des Champs, à Paris.

L’église Saint-Martin-des-Champs, dans le Xe arrondissement parisien, a été construite entre 1854 et 1856. À l’origine, l’église devait être provisoire et fut réalisée à moindre coût. Plusieurs églises de ce type ont été construites au XIXe siècle, alors que la ville de Paris vivait les profonds bouleversements dus aux travaux d’urbanisation entrepris par le préfet Haussmann. L’édification a été financée par une souscription auprès des habitants et la participation du curé de la paroisse. La structure initiale est à pans de bois, ce qui est rare dans les églises parisiennes. Les piliers furent habillés de stuc. Elle est surélevée à la fin du siècle. La construction bénéficiant des avancées technologiques de Gustave Eiffel, la structure utilisée est à pans de fer. Ce qui devait durer trente ans sera pérennisé, et l’église est toujours bien présente. 

Le nom de cette nouvelle église paroissiale a varié : de Saint-Martin-de-Tours, elle sera ensuite nommée Saint-Martin-des-Marais, puis à partir de 1921, Saint-Martin-des-Champs. Elle reprend ainsi la dénomination du prieuré Saint-Martin-des Champs, qui existait dès l’époque médiévale, devenu le Conservatoire National des Arts et Métiers. La nouvelle église est construite sur une parcelle des terres de cet ancien prieuré. 

Un cadeau offert en reconnaissance

La nouvelle église est ornée de peintures murales au moment de la construction. Mais, plus surprenant est le cadeau d’un peintre, au moment de la première guerre mondiale ou peu après. Jean-Gabriel Domergue a en effet fait don à la paroisse d’une Pietà datée de 1914, alors qu’il a 23 ans. Ce qui est le plus touchant dans cette histoire est le témoignage qu’il fait des raisons de ce don, des dizaines d’années après. Dans une lettre adressée au curé de la paroisse, et datée du 28 novembre 1958, il écrit :

“C’est un tableau que j’ai fait dans ma jeunesse que vous possédez dans l’église où j’ai fait ma première communion le 9 mai 1901. C’est un concours pour le prix de Rome. Je l’ai donné pendant ou après la guerre de 14, dans votre église qui avait vu les moments touchants de la sainte communion que j’y avais faite.”

Pietà - Jean-Gabriel Domergue - Saint-Martin-des-Champs
La Pietà de Jean-Gabriel Domergue à Saint-Martin-des-Champs (Paris).

À cette date, Domergue est déjà célèbre, membre de l’Institut de France, à l’Académie des Beaux-Arts, et conservateur du musée Jacquemart-André. Le peintre est plus connu pour ses portraits de parisiennes mondaines et élégantes, ou des nus. Il dit lui-même “je suis l’inventeur de la pin-up”. Sa pietà est donc assez exceptionnelle dans son œuvre. Il s’agit peut-être même du seul sujet religieux de l’artiste. Marie tient le corps de Jésus à la descente de croix et lui embrasse le visage, tandis que Marie-Madeleine pleure aux pieds de celui qui l’a sauvée. Le tableau est conservé dans la sacristie. Il faudra donc que la porte en soit ouverte pour que fidèles, touristes ou curieux puissent l’apercevoir..! 

Découvrez aussi ces saints qui étaient aussi des artistes :

Tags:
Art sacréParisPeinture
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement