Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 29 février |
Saint Auguste Chapdelaine
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Ce pays où le Mercredi des cendres n’aura pas lieu le même jour qu’ailleurs

PRIESTS INDONESIA

Aji Styawan I NurPhoto

Les prêtres de l'église Santo Paulus dans le village de Ngargomulyo, en Indonésie.

John Burger - Bérengère Dommaigné - publié le 28/01/24

En Indonésie, l’élection présidentielle aura lieu le mercredi 14 février prochain, jour du Mercredi des Cendres. Pour permettre à la minorité catholique du pays de pouvoir se rendre dans les bureaux de vote ouverts seulement le matin, les autorités religieuses ont décidé de modifier le calendrier liturgique en décalant les offices de ce premier jour du carême.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Pour l’élection présidentielle d’Indonésie qui aura lieu le mercredi 14 février prochain, les électeurs sont invités à se rendre dans leurs bureaux de vote, ouverts seulement le matin, entre 7 heures et 13 heures. Des horaires pendant lesquels pourraient avoir lieu les offices du Mercredi des cendres. Alors, soucieux que les fidèles catholiques ne manquent pas l’occasion de participer à ce vote important pour la vie démocratique du pays, les évêques indonésiens ont pris la décision exceptionnelle de modifier le calendrier liturgique et de déplacer le Mercredi des cendres à un autre jour de la semaine.

Mardi, jeudi ou dimanche

Il faut dire que dans ce pays à très forte majorité musulmane (près de 87%), et qui compte 267 millions d’habitants, les chrétiens ne représentent qu’environ 10% de la population indonésienne, et les catholiques, environ 3%, soit près de 9 millions de personnes. Aussi, les responsables de l’Église de cet archipel d’Asie du Sud-Est et d’Océanie estiment qu’il est important que leur petite voix ne devienne pas encore plus discrète, si ces électeurs catholiques ne se rendaient pas aux urnes le Mercredi des cendres. Le cardinal Ignatius Suharyo de Jakarta a ainsi déclaré que « la décision de ne pas célébrer la messe du Mercredi des cendres le mercredi matin est principalement basée sur la prudence pastorale, c’est-à-dire pour permettre aux catholiques d’avoir suffisamment de temps pour se rendre au bureau de vote et voter ».

Selon les diocèses, plusieurs propositions ont été faites. Pour certains, les offices de prières et de jeûne auront lieu la veille, le mardi. Dans l’archidiocèse de Jakarta, les fidèles observeront quant à eux le Mercredi des Cendres le lendemain, le jeudi 15 février. Sur l’île de Flores, à majorité catholique, les missions situées dans des zones reculées seront quant à elles autorisées à célébrer la liturgie du Mercredi des cendres le premier dimanche de Carême, soit le 19 février. C’est ce qu’a déclaré l’évêque de Ruteng, Mgr Siprianus Hormat, dans une lettre pastorale.

Devoir de citoyen et devoir de chrétien 

Cette élection présidentielle doit permettre de désigner un nouveau président, un nouveau vice-président ainsi que 711 membres de l’Assemblée Nationale. Un moment important dans la vie du pays. « Les élections générales et le Mercredi des cendres sont importants pour nous en tant que catholiques et indonésiens », a ainsi déclaré Mgr Antonius Subianto Bunjamin, l’évêque de Bandung par ailleurs président de la Conférence épiscopale indonésienne. « Nous avons comme responsabilité de remplir notre devoir de citoyen et notre appel au repentir en tant que chrétien. Et nous devons vivre comme des catholiques à 100% et des Indonésiens à 100% », a-t-il ajouté. Pour rappel, dans certaines régions du pays, les chrétiens doivent rester discrets et les conditions de la liberté religieuse « restent médiocres », selon le dernier rapport annuel de la Commission américaine sur la liberté religieuse internationale.

Tags:
CarêmeCatholiquesChrétiensÉlectionsIndonésieMercredi des Cendres
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement