Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 05 mars |
Sainte Olive
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Fin de vie : Emmanuel Macron annonce finalement deux textes distincts

Emmanuel Macron sur la fin de vie

Aurelien Morissard / POOL / AFP

Emmanuel Macron, le 3 avril 2023 au Palais de l'Elysée.

La rédaction d'Aleteia - publié le 09/01/24

Emmanuel Macron a annoncé lundi 8 janvier lors de la traditionnelle cérémonie de vœux du chef de l’État aux autorités religieuses qu’il y aura deux textes "distincts" sur la fin de vie. Le premier, plutôt consensuel, portera sur les soins palliatifs et le deuxième sur l’euthanasie.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Annoncé, repoussé, temporisé… Avec le projet de loi sur la fin de vie, l’exécutif souffle le chaud et le froid face aux – nombreuses – pressions ou oppositions. Dernier exemple en date, Emmanuel Macron a informé lundi 8 janvier lors de ses voeux aux autorités religieuses qu’il y aura finalement deux textes « distincts » sur la fin de vie en donnant quelques vagues éléments de calendrier. Le premier texte, plutôt consensuel, portera sur les soins palliatifs et le deuxième sur l’euthanasie. Une annonce qui intervient quelques semaines à peine après qu’un projet de loi « provisoire » a fuité dans la presse. Les termes de ce projet avaient outré les opposants et provoqué la fureur de nombreuses organisations de médecins.

Comme il l’avait évoqué fin décembre 2023, le président de la République « a décidé qu’il y aurait deux textes », a indiqué l’un de ces participants. « Il va organiser un dîner pour nous entendre, avec d’autres », a-t-il ajouté, alors qu’un autre participant a confirmé que le chef de l’État « veut (les) consulter », sans toutefois donner de date pour ces discussions. Le premier, en janvier, portera sur « le développement d’une culture de soins palliatifs ». Le second, au printemps, traitera « de l’aide active à mourir ».

Un texte sensible

Le 20 décembre, sur France 5, Emmanuel Macron avait dit assumer de « prendre le temps » avant de présenter son projet de loi sur la fin de vie, promis de longue date et désormais attendu en février. Il avait précisé que ce texte aussi attendu que sensible ne serait désormais présenté qu’après le déploiement, « en janvier », d’un plan décennal sur les soins palliatifs. « La première chose qu’on doit faire, c’est parachever le modèle français des soins palliatifs, en continuant à investir, en corrigeant les inégalités qui existent dans nos territoires », avait expliqué Emmanuel Macron.

Tags:
Fin de vie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement