Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 13 juin |
Saint Antoine de Padoue
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Ukraine : François s’est entretenu avec le président Zelensky

zelensky.jpg

STR / NurPhoto / NurPhoto via AFP

Volodymyr Zelensky à Kiev, le 19 décembre 2023.

I.Media - publié le 29/12/23

Le pape François et Volodymyr Zelensky se sont entretenus par téléphone, a annoncé le chef de l'Etat le 28 décembre sur X. Le président ukrainien a tenu à exprimer sa reconnaissance au Saint-Siège pour son engagement en faveur de la paix.

En cette fin d’année 2023, le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est entretenu au téléphone avec le pape François, a-t-il annoncé dans une vidéo diffusée dans un tweet, dans la soirée du 28 décembre. Le chef d’État se dit reconnaissant pour l’engagement du Saint-Siège en faveur de la résolution du conflit russo-ukrainien. 

Dans cette vidéo, le président Zelensky confie qu’il a exprimé sa gratitude au Pape “pour ses vœux de Noël à l’Ukraine et aux Ukrainiens, ainsi que pour ses souhaits d’une paix juste pour nous tous”. Le 25 décembre, lors de la traditionnelle bénédiction Urbi et Orbi – à la ville et au monde – place Saint-Pierre, François a imploré en particulier “la paix pour l’Ukraine”, avant d’assurer le “peuple meurtri” de sa “proximité spirituelle et humaine” – comme il le fait à chaque angélus et chaque audience générale depuis le début de l’offensive russe en Ukraine. 

“Nous avons discuté de notre travail commun pour mettre en œuvre la formule de paix de l’Ukraine”, assure Volodymyr Zelensky après l’échange téléphonique avec le pape François. Et d’ajouter : “Je suis reconnaissant au Saint-Siège de soutenir nos efforts”. Cette formule en dix points proposée par l’Ukraine en novembre 2022 exige, outre le retrait des troupes russes, des réparations et des poursuites judiciaires contre les chefs de guerre russes. 

Pour l’ambassadeur ukrainien près le Saint-Siège, qui a réagi également sur le réseau X – anciennement Twitter –, cet échange téléphonique est “une nouvelle preuve de la coopération fructueuse entre les deux pays”. Selon le diplomate, la collaboration entre Kiev et Rome s’est accrue “après la volonté exprimée par le Pape de prendre une part active à la réalisation des éléments humanitaires de la formule de paix”.

Des échanges répétés

Le Pape et le président ukrainien se sont entretenus plusieurs fois au téléphone depuis le déclenchement de la guerre, notamment en février, mars et août 2022. Le 13 mai 2023, Volodymyr Zelensky a été reçu au Vatican par François durant une quarantaine de minutes en privé. Une audience très médiatisée, où les deux dirigeants se sont accordés sur la “nécessité de continuer les efforts humanitaires en soutien à la population”. Mais par la suite, le président ukrainien s’est montré peu enthousiaste à l’idée d’une médiation vaticane.

Durant l’été, le pape François a envoyé le cardinal Matteo Zuppi pour une mission de paix à Kiev, Moscou, Washington et Pékin. Lors du passage du représentant papal dans la capitale ukrainienne, Kiev avait demandé au Saint-Siège une coopération “dans le cadre de la formule de paix ukrainienne”. “Le Saint-Siège pourra s’impliquer, reste à voir de quelle façon”, avait réagi le cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin devant la presse le 10 juin. Et d’estimer que “l’humanitaire” pourrait être “le domaine spécifique sur lequel nous pourrions travailler”.  

Peu de résultats tangibles sont sortis de cette mission de bons offices du cardinal Zuppi. Dans un entretien à L’Osservatore Romano le 1er décembre, le cardinal Parolin indiquait cependant que cette initiative avait permis d’enquêter sur des dizaines d’enfants ukrainiens enlevés et transférés en Russie, et de rapatrier le jeune ukrainien Bogdan Yermokhin, la veille de ses 18 ans, in extremis avant qu’il ne soit obligé de prendre les armes contre son propre pays. 

Près de deux ans après l’invasion russe, le conflit ne montre pas de signes d’apaisement. Ce 29 décembre, la Russie a lancé de nouvelles frappes sur plusieurs villes d’Ukraine, notamment Kiev, Kharkiv, Lviv, Odessa et Dnipro. Le 19 décembre, le gouvernement ukrainien a annoncé la mobilisation de nouvelles recrues parmi la population, pour renforcer l’armée sur le front.

Tags:
Guerre en UkrainePape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-exister-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement