Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 27 février |
Saint Grégoire de Narek
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Fiducia Supplicans trouble des catholiques du monde entier

Prêtre togolais

Pascal Deloche / Godong

Prêtre togolais dans la paroisse de Koeroma.

Agnès Pinard Legry - publié le 20/12/23

La publication le 18 décembre de "Fiducia Supplicans", document du dicastère pour la Doctrine de la foi permettant de "bénir les couples en situation irrégulière et les couples de même sexe" jette le trouble chez les fidèles et religieux du monde entier.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Surprise, trouble, incompréhension… Partout dans le monde, des fidèles ne cachent pas leur trouble depuis la publication de Fiducia Supplicans lundi 18 décembre. Publié par le dicastère pour la Doctrine de la foi et approuvé par le Pape, le document autorise la bénédiction des « couples en situation irrégulière et les couples de même sexe » à condition de ne pas « créer de confusion avec la bénédiction propre au sacrement du mariage ».

En Afrique, des fidèles, des prêtres et des évêques n’ont pas hésité à partager leur incompréhension. Dans une déclaration de trois pages, la Conférence des évêques catholiques du Kenya (KCCB) a noté que certains aspects de la déclaration « provoquaient de l’anxiété et même de la confusion parmi les chrétiens et, en général, parmi le peuple de Dieu ». « Dans notre réalité, ici en Afrique, nous sommes très clairs sur ce qu’est une famille et un mariage », indique le communiqué. En Zambie, la Conférence des évêques du pays a déclaré que ce document devait faire l’objet « d’une réflexion plus approfondie et non d’une mise en œuvre » dans le pays.

Afin « d’éviter de créer une confusion parmi les fidèles », la Conférence épiscopale du Malawi a indiqué pour sa part le 19 décembre que « pour des raisons pastorales, les bénédictions de toute sorte et pour les unions homosexuelles de quelque nature que ce soit ne soient pas autorisées au Malawi ». En Côte d’Ivoire, plusieurs prêtres ont mis en garde sur le risque de confusion que cette déclaration pouvait entraîner comme « l’impression de normaliser les situations dites irrégulières ».

Une formulation ambiguë

Au Danemark Mgr Czesław Kozon, évêque de Copenhague, n’est pas tant en désaccord avec le fond qu’avec « la manière dont elle (la déclaration du dicastère ndlr) sera reçue et interprétée », a-t-il indiqué le 19 décembre. Aux Pays-Bas, l’évêque de Haarlem-Amsterdam, Mgr Jan Hendricks, préfère prendre le temps de la réflexion avant de s’exprimer. « Nous sommes tous occupés en ce moment à préparer Noël et cela m’inclut. J’espère revenir courant janvier sur la déclaration », a-t-il réagi.

Sur X Mgr José Ignacio Munilla, évêque d’Orihuela-Alicante, a tenu à rappeler que « la charité pastorale est un appel pour que tous les pécheurs soient bénis, mais pas pour bénir notre péché ».

Pour la Conférence épiscopale ukrainienne, la déclaration du dicastère revêt un « danger par sa formulation ambiguë qui provoque des interprétations divergentes parmi les fidèles ». 

Au Kazakhstan, pays visité par le pape François à l’été 2023, l’archevêque Tomash Peta et l’évêque Athanasius Schneider – respectivement chef et auxiliaire de l’archidiocèse de Sainte-Marie à Astana, ont affirmé que le texte du dicastère pour la Doctrine de la foi approuvait des pratiques qui contredisaient « la révélation divine et la doctrine et la pratique ininterrompues et bimillénaires » de l’Église catholique. « Nous exhortons et interdisons aux prêtres et aux fidèles de l’archidiocèse de Sainte Marie d’Astana d’accepter ou d’accomplir toute forme de bénédiction de quelque nature que ce soit aux couples en situation irrégulière et aux couples de même sexe ».

Tags:
Fiducia supplicansHomosexualitéVatican
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement