Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 05 mars |
Sainte Olive
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Comment fêter Noël quand un être cher vous manque

femme-triste-Noel.jpg

Halfpoint/ Shutterstock

Trois conseils pour fêter Noël lorsque l'on vit un deuil.

Karen Hutch - publié le 20/12/23

Noël est l'une des fêtes les plus attendues et les plus importantes de l'année car c’est aussi une journée d'unité familiale. Cependant, il arrive que l’une des chaises reste vide lors du réveillon.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Lorsque l’un de nos proches décède, il est naturel de vivre un temps de deuil. Ce processus aide à affronter sa douleur et à apprendre à vivre sans l’être cher. Il est donc important de passer par chacune des étapes qui composent le deuil : le déni, la colère, la négociation, la dépression et enfin l’acceptation. Si vous êtes dans ce cas, il est fort probable que vous ressentiez de la frustration à l’arrivée de Noël, sachant déjà que la fête de cette année sera différente.

Ces sentiments de tristesse et de colère que vous ressentez sont tout à fait normaux. Vous pensez même peut-être que cela ne sert à rien de célébrer Noël. Cependant, n’oubliez pas vos proches qui sont toujours là, et rappelez-vous que vous n’êtes pas seul. Souvenez-vous aussi que c’est lorsque vous vous sentez vulnérable qu’intervient l’amour guérisseur du Christ, entre autres à travers ceux qui sont encore en vie et qui veulent vous accompagner et vous soutenir.

Voici quelques conseils pour célébrer Noël malgré l’absence douloureuse d’un être cher :

1
NE RESTEZ PAS SEUL

Noel-repas-fete-grand-mere.jpg

Après la perte d’un proche, la tentation de rester seul le jour de Noël peut être grande. Cependant, il est plus que jamais important que vous puissiez vous entourer de personnes qui vous aiment pour chasser toute tristesse en cette journée de joie. Être en compagnie d’autres personnes, que ce soit chez vous ou chez un autre membre de la famille, vous permettra de vous distraire et de moins ressentir l’absence. Vivez ce réveillon de Noël en pensant à ce petit enfant de la crèche qui est Amour et guérit tout.

2
NE VOUS SENTEZ PAS COUPABLE

Noel-femme-preoccupee.jpg

Il est possible que vous vous sentiez coupable d’être joyeux, alors que vous venez de perdre un proche. La culpabilité empêche de profiter de ce qui est réel et à sa portée. Pourtant, bien souvent, personne n’est responsable de la mort de quelqu’un. Il est important de faire face à cette situation et d’aller de l’avant sans remords ou culpabilité. Si des pensées négatives vous envahissent, pensez à la véritable raison qui vous fait fêter Noël : la joie de la naissance du Sauveur.

3
FAITES MONTER VOTRE PRIÈRE À DIEU

femme-prie-eglise.jpg

Lorsque la douleur et la tristesse vous traversent, priez l’Enfant Jésus : priez pour votre proche décédé, mais aussi pour vous, afin que Dieu vienne vous apporter sa paix et sa consolation et que vous puissiez vivre pleinement Noël. Vous pouvez surmonter chacune de ces étapes du deuil avec ceux qui vous aiment et qui veulent prendre soin de vous, en étant certain que la main de Dieu vous guidera.

Découvrez aussi ce que les papes disent sur la joie de l’Avent :

Tags:
deuilNoëlsolitude
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement