Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 23 février |
Saint Alexandre l'Acémète
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

La mélodie du bonheur des religieuses d’Azille

religieuses, chanoinesses, Azille

Youtube / Soeurs d'Azille

Les soeurs d'Azille appellent aux dons tout en humour et en chanson dans un clip publié le 6 novembre.

La rédaction d'Aleteia - publié le 05/12/23

Les chanoinesses de la Mère de Dieu d'Azille (Aude) font face à un véritable "boom" des vocations ! À tel point que les nouvelles arrivantes n'ont plus de place pour être convenablement logées. Qu'à cela ne tienne, pour demander de l'aide dans la rénovation de leur monastère, les religieuses n'ont pas hésité à donner de la voix.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

« On a bien fait vœu d’pauvreté, mais faudrait pas exagérer… » : c’est avec beaucoup d’humour et en chanson que les sœurs du monastère d’Azille (Aude) ont lancé leur campagne de dons pour permettre à leurs jeunes novices d’être dignement accueillies dans leur communauté. Dans un clip digne d’une véritable comédie musicale, publié le 6 novembre sur Youtube, les religieuses toutes de blanc vêtues n’hésitent pas à faire part de leurs difficultés pour loger correctement les nouvelles arrivantes : celles-ci sont obligées de dormir… dans le grenier ! « Des nouvelles sœurs c’est une vraie grâce, le problème c’est qu’il n’y a plus de place », se désolent les sœurs aux fenêtres de leur monastère ensoleillé.

60.000 euros manquants

Pour rénover le corps de bâtiment en question, la communauté doit rassembler 250.000 euros. Bien qu’elle dispose de 80% des fonds, 60.000 euros manquent pour permettre aux jeunes novices et postulantes de bénéficier d’une vraie chambre et dire enfin adieu aux murs décrépis des combles du monastère.

Le monastère des sœurs d’Azille se compose de 21 religieuses ayant choisi de vivre sous la règle de saint Augustin. À la fois contemplatives et actives, elles mettent l’accent sur la formation intégrale de la personne, en se mettant à disposition des jeunes, des familles et de l’Église. Parmi elles, trois postulantes, deux novices et deux professes temporaires. Sans compter les nouvelles recrues à venir pour 2024. Crise des vocations vous avez dit ? Pas à Azille !

Tags:
communauteReligieux
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement