Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 02 décembre |
Sainte Bibiane
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Parler gentiment, ça peut rapporter gros

lenguaje positivo

Fizkes | Shutterstock

Patricia Navas González - publié le 21/11/23

Un langage positif utilise des expressions, des mots et un langage corporel qui transmettent un état d'esprit positif. Voici comment il peut améliorer votre vie et celle des personnes qui vous entourent.

Dans la Grèce antique, on parlait du concept d' »eudaimonia« , qui signifie bonheur. Ce bonheur auquel tout le monde tend et sur lequel propose aussi de se concentrer la psychologie positive. Ce bien-être serait psychologique, mental et physique. Et pour y parvenir le langage positif serait un excellent outil. C’est ce qu’assure à Aleteia Cintia Carreira, directrice du département d’éducation et de sciences humaines de l’Université Abat Oliba à Barcelone, en Espagne. 

Concrètement, il s’agit de s’exprimer en utilisant des mots véhiculant une vision optimiste et positive. « C’est un concept assez récent, mais en réalité il existe depuis longtemps. Aristote était l’un des premiers à travailler sur la psychologie et le langage positifs », assure la spécialiste, qui précise que ce langage est bénéfique à bien des égards, car il influence les relations que nous entretenons avec les autres.

Penser positivement 

Premièrement, cela influence la relation que l’on entretient avec soi-même. En effet, le langage positif permet de penser positivement à soi-même, à ses capacités et à ses vertus. La première chose est de penser positivement à soi-même et d’appliquer cela aux personnes qui m’entourent. « Utiliser des mots gentils ne coûte rien, il s’agit de développer l’habitude. C’est comme pour les vertus, on devient généreux quand on fait preuve de générosité. On utilisera un langage positif lorsqu’on l’utilisera et qu’on l’intériorisera », assure à Aleteia Cintia Carreira. Et d’ajouter : « Si on est gentil avec les autres, ils le seront avec nous et nous générerons une attitude détendue dans laquelle on se sentira à l’aise et capable d’être meilleur. C’est à cela que nous sommes destinés, en fin de compte ».

Si les mots positifs ont un impact positif sur notre vie et celles des autres, les mots négatifs, eux, provoquent l’effet inverse. Le pouvoir thérapeutique de la parole dit que parler nous rend meilleur. Mais pas pour dire du mal, « les usages négatifs du mot sont très graves, ils font beaucoup de mal à l’homme », conclut Cintia Carreira.

Tags:
psychologieSociété
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement