Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 16 juin |
Saint Jean François Régis
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Un prêtre d’une paroisse de Valence menacé de mort

Valence, Drôme

Shutterstock

Vue aérienne de Valence, dans la Drôme.

Cécile Séveirac - publié le 15/11/23

Un adolescent de 15 ans a menacé dimanche 12 novembre de "faire sauter" la chapelle Saint-Joseph de Valence (Drôme) et d'égorger un prêtre Rédemptoriste. L'individu, qui vit en Vendée, a été interpellé et une enquête a été ouverte.

Un adolescent de 15 ans a été interpellé après avoir proféré de graves menaces contre la communauté rédemptoriste de Valence, dans la Drôme. Dimanche 12 novembre, le jeune homme a évoqué sur le réseau social “Discord” sa volonté de “faire sauter” la chapelle Saint-Joseph, et d’égorger “le prêtre” de l’église dès le lendemain, soit le 13 novembre, jour marqué par la série des attentats islamistes de 2015. “Toutes les mesures ont été prises”, précise le diocèse de Valence. “La police a réagi rapidement et traité le problème en dépêchant une patrouille sur place […] et l’auteur du message a été interpellé.”

Son état ne permettant pas d’être interrogé tout de suite, il a été placé en hôpital psychiatrique, selon les informations de France Bleu. Originaire de Vendée, le suspect vit actuellement à la Roche-sur-Yon. Rien ne permet à ce jour d’établir un lien direct entre le diocèse de Valence et le jeune homme. “Il semble qu’il ne connaissait pas la communauté, et nous n’avons pas trouvé trace de lui dans nos fichiers. Nous ne savons pour le moment pas pourquoi il a dirigé ses menaces spécifiquement vers Valence”, explique à Aleteia Nicolas Guyonnet, responsable de la communication du diocèse.

Pas de plainte

Si la communauté des Rédemptoristes de Valence comporte sept prêtres, le suspect a évoqué “le prêtre” de la chapelle, mais rien ne semble indiquer que l’adolescent avait en tête un nom en particulier, précise encore le diocèse qui ajoute que “les prêtres sont sereins, ils ne sont pas effrayés”. La thèse selon laquelle le compte Discord de l’adolescent aurait été utilisé par un individu extérieur serait examinée. “Tout d’abord pas de panique. Ensuite nous voulons aider les jeunes à acquérir des repères. Enfin il est indispensable d’écouter leur mal-être et de les accompagner pour éviter qu’ils soient victimes de manipulateurs dangereux qui les amènent à proférer des menaces voire à commettre des actes bien plus graves”, invite par ailleurs Éric Lorinet, administrateur du diocèse de Valence, dans le communiqué. Aucune plainte n’a été déposée.

Tags:
FrancePrêtreTerrorisme
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement