Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 26 mai |
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Nigeria : le diocèse d’Abuja est sans nouvelle du père Samson depuis plus d’un mois

Samson Emokhidi

Facebook /Mary Joy Oketa

Le père Samson Emokhidi.

La rédaction d'Aleteia - publié le 03/11/23

L'archidiocèse catholique d'Abuja, au Nigeria, a exprimé le 1er novembre sa vive inquiétude quant au sort du père Samson Emokhidi, disparu "sans laisser de traces" depuis plus d'un mois.

Au Nigeria, un nouveau prêtre manque à l’appel. Le père Samson Emokhidi a disparu “sans laisser de traces” le 1er octobre, a rapporté l’archidiocèse d’Abuja à ACI Afrique le mercredi 1er novembre. “Le père Samson Emokhidi a quitté la maison le dimanche 1er octobre 2023 à environ 20 h 45. Il est parti sans laisser de traces et n’a été ni vu ni entendu depuis lors”, a ainsi déclaré le chancelier de l’archidiocèse d’Abuja, le père Sam Tumba. La disparition, signalée aux autorités nigérianes, fait depuis l’objet d’une enquête. “L’archevêque et l’évêque auxiliaire nous demandent de nous souvenir de lui dans nos prières et, si quelqu’un a des informations utiles sur sa localisation, de bien vouloir contacter la chancellerie”, a encore invité le père Tumba.

Affecté à la paroisse “Holy Ghost Saburi” de l’archidiocèse catholique d’Abuja, le père Samson a disparu le jour où il est arrivé dans sa nouvelle paroisse. Si aucun élément ne permet à ce jour de désigner l’enlèvement comme cause de la disparition, l’inquiétude est grande au vu du nombre de prêtres et de religieuses enlevés au Nigeria. Les rapts sont cependant moins fréquents dans la capitale du pays, Abuja, située dans le centre du pays. Au nord en revanche, les enlèvements et meurtres ne cessent d’augmenter en raison de la présence de bergers peuls et de groupes terroristes comme Boko Haram, dont les scissions ont donné naissance à d’autres groupes, le plus important étant la province de l’État islamique d’Afrique de l’Ouest (ISWAP). Le 17 octobre, un moine bénédictin a ainsi été brutalement assassiné dans l’État de Kwara, au centre-nord du Nigeria. Son corps sans vie a été jeté et retrouvé dans la rivière.

Des enlèvements devenus fréquents

Le Nigeria détient le sinistre record du plus grand nombre d’enlèvements de chrétiens dans le monde, toutes confessions confondues :  sur les 5.259 chrétiens enlevés en 2022, 4.726 sont nigérians, d’après l’ONG Portes Ouvertes. Les prêtres catholiques, qui se déplacent beaucoup pour assurer leur ministère sont particulièrement ciblés sur les routes. En 17 ans, de 2006 à 2023, 53 prêtres ont été enlevés, 16 tués et 12 attaqués au Nigeria, a récemment indiqué la conférence épiscopale nigériane.

Enlevés, portés disparus… on est sans nouvelle de ces missionnaires :

Tags:
Chrétiens au Nigeria
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement