Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 24 juin |
Saint Jean Baptiste
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Le pape François : “Avec la vie on ne joue pas”

Pope Francis meets French President Emmanuel Macron and his wife Brigitte Macron at the Palais du Pharo, in the southern port city of Marseille

SEBASTIEN NOGIER | AFP

Camille Dalmas - publié le 23/09/23

Le pape François a délivré un message fort sur la question de la fin de vie lors de la traditionnelle conférence de presse dans l’avion qui le ramenait de Marseille à Rome, samedi soir. Dans la journée, il avait déjà à deux reprises affiché sa position.

Dans l’avion qui le ramenait à Rome, le pape François a rappelé sa ferme opposition à l’euthanasie, alors qu’un projet de loi sur le sujet doit être présenté d’ici peu par le gouvernement français. À Marseille, il avait déjà pris la parole sur cette question épineuse, sans s’exprimer directement sur le projet de loi. La référence semblait pourtant évidente : au Palais du Pharo, devant le président Emmanuel Macron, il avait déploré avec amertume « les gémissements des personnes âgées isolées qui, au lieu d’être valorisées, sont parquées dans la perspective faussement digne d’une mort douce ». 

Quelques heures plus tard, lors de la messe au Vélodrome, il s’était attristé du « nombre de personnes âgées abandonnées » que produisent les sociétés occidentales. À bord de l’avion, le pape argentin a répondu à une question posée par un journaliste sur la nouvelle législation que souhaite présenter le gouvernement. Il a en premier lieu déclaré ne pas en avoir parlé lors de sa rencontre à huis clos avec le président Macron – contrairement à des sources Élyséennes qui expliquent que les deux hommes en ont parlé brièvement. Mais le pape a affirmé avoir « clairement » exposé son point de vue au président français en octobre 2022, fr.aleteia.org/tag/vatican/">Vatican.”>lors de leur dernière rencontre au Vatican. « Avec la vie on ne joue pas, ni au début ni à la fin », dit-il lui avoir alors déclaré. 

Sur la question de la fin de vie, le pontife a déploré les « colonisations idéologiques qui ruinent la vie humaine », et plaidé pour une utilisation plus systématique des soins palliatifs.  « Aujourd’hui, on ‘cancel’ la vie des grands-parents » parce qu’ils « sont vieux, qu’ils ne servent pas », s’est-il aussi scandalisé. Pour mettre en garde le gouvernement français, le pontife a fait référence une nouvelle fois à la dystopie futuriste de Robert Hugh Benson, Le Maître de la terre. Le roman anglais, a-t-il assuré, fait « voir comment les choses seront à la fin », après la mise en place de l’euthanasie et d’autres politiques qui portent atteinte à la vie.

La messe historique du pape François au stade Vélodrome de Marseille

Tags:
Emmanuel MacronFin de viePape FrançoisPape François à Marseille
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement