Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 25 mai |
Sainte Madeleine-Sophie Barat
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Pourquoi la résignation n’est-elle pas une attitude chrétienne ?

Paciente insatisfecho tumbado en la cama cerca de un médico borroso en la sala del hospital shutterstock_2247559525

Shutterstock

Mónica Muñoz - La rédaction d'Aleteia - publié le 17/09/23

Face aux difficultés de la vie, l'homme peut avoir tendance à se résigner et à se renfermer dans une sorte de pessimisme. Cependant, Dieu invite chacun à élever le regard et à s'appuyer sur Lui.

La résignation est une attitude qui pousse l’homme à se conformer à l’adversité et à des situations nuisibles qu’il considère inévitables. Pourtant, il existe des situations qui peuvent être changées et qui ne doivent pas être ignorées, ou qui ne doivent pas pousser à la résignation. 

Dans de nombreuses situations actuelles, comme une crise dans son mariage, dans ses  relations avec ses enfants ou au travail, la tentation de la résignation est parfois très forte parce qu’il semble n’y avoir  plus rien à faire. Cependant, c’est en réagissant ainsi que les difficultés progressent et atteignent de telles proportions qu’il devient de plus en plus difficile de les résoudre. 

La résignation immobilise et laisse la personne installée dans une situation mortifère. Elle fait rester au milieu du chemin et ne permet plus d’avancer. C’est une attitude qui n’a rien de chrétien. 

Cultiver l’espérance

Une difficulté terrible peut toujours trouver une réponse dans l’amour de Jésus et dans l’espérance de Sa victoire. Cultiver cette espérance est la certitude que Dieu n’abandonne pas ses enfants : voilà une attitude chrétienne. 

La vie est faite de hauts et de bas. Parfois, l’homme ne comprend pas tout ce qu’il lui arrive. Cependant le Seigneur, qui n’est pas à l’origine du mal, peut tirer un plus grand bien de ces épreuves. Il invite à ne pas s’appuyer sur ses propres forces, mais à élever le regard et à Lui faire confiance. Comme le dit saint Paul, « lorsque je suis faible, c’est alors que je suis fort » (2 Cor 12,10). En effet, l’homme seul ne peut rien faire, mais il peut tout en Celui qui lui donne la force (Ph 4, 13). 

Dieu a donné à tout homme l’intelligence, la liberté et la volonté pour trouver des solutions face aux problèmes qui l’accablent. En conscience, il doit donc s’efforcer de tout faire pour résoudre les situations difficiles, en demandant au Seigneur la sagesse, la force et toutes les grâces pour démêler les problèmes de sa vie. 

Le Seigneur a pitié de ceux qui affrontent des difficultés et bénit ceux qui se confient en Lui (Jr 17,7). Il apporte sa consolation et son soutien, car comme le dit le psalmiste :

“Si je traverse les ravins de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi : ton bâton me guide et me rassure” (Ps 22,4). 

À tout moment, soyez pleins d’espérance, confiants que Dieu est toujours à vos côtés pour vous soutenir, vous consoler, et vous aider.  

Tags:
ChrétiensSociété
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement