Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 19 mai |
Pentecôte
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Nigeria : détenus pendant trois semaines, un prêtre et un séminariste relâchés

Kaduna

Shutterstock

Cécile Séveirac - publié le 25/08/23

Le père Paul Sanogo et le séminariste Melkiori Dominick Mahinini, enlevés le 3 août dernier lors de l'assaut de leur paroisse, ont été libérés après trois semaines de captivité, le 24 août.

Après trois semaines de captivité, le père Paul Sanogo et le séminariste Melchior Dominick Mahinini ont été libérés lundi 24 août, a confirmé le Supérieur général des Missionnaires d’Afrique. Ils avaient été enlevés le 3 août dernier lors d’un assaut mené contre la paroisse Saint-Luc Gyedna, située dans l’Etat du Niger, au centre-nord du Nigeria.

“Tous les deux vont bien, sont sains et saufs malgré une expérience traumatisante que leur ont fait vivre leurs ravisseurs pendant au moins trois semaines”, affirme le Supérieur général. “Au moment de leur enlèvement, nous avions demandé votre soutien et vos prières. Leur libération est une confirmation de tout cela. C’est pourquoi je tiens à vous remercier d’avoir été présents au cœur de cette période sombre et difficile pour nous”.

Le père Paul Sanogo est missionnaire de la congrégation des Missionnaires d’Afrique, plus connue sous le nom de Pères Blancs, originaire du Burkina Faso. Le séminariste Melchior Dominick Mahinini, âgé de 27 ans, est Tanzanien et effectue au Nigeria son expérience missionnaire avec les Pères Blancs.

Des enlèvements quotidiens

L’enlèvement de prêtres est devenu quotidien au Nigeria, pays fortement fragilisé par l’insécurité liée aux groupes islamistes et différents gangs armés que les locaux appellent des “bandits”. Le Nigeria détient le sinistre record du plus grand nombre d’enlèvements de chrétiens dans le monde, toutes confessions confondues :  sur les 5.259 chrétiens enlevés en 2022, 4.726 sont nigérians, d’après l’ONG Portes Ouvertes. Les prêtres, qui se déplacent beaucoup pour assurer leur ministère, sont particulièrement ciblés par les enlèvements dont la plupart ont lieu sur les routes. En 17 ans, de 2006 à 2023, 53 prêtres ont été enlevés, 16 tués et 12 attaqués au Nigeria, a récemment indiqué la conférence épiscopale nigériane.

Enlevés, portés disparus… on est sans nouvelle de ces missionnaires :

Tags:
Chrétiens au NigeriaenlevementPrêtre
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement