Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 17 juin |
Saint Hervé
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

La présidente hongroise reçue au Vatican sur fond de diplomatie pour la paix en Ukraine

Pope Francis speaks with Hungary's President Katalin Novak during the farewell ceremony at Budapest International Airport

Photo by Handout / VATICAN MEDIA / AFP

Le pape François et la présidente hongroise lors de l'accueil du Pape à Budapest pour son voyage apostolique, en 2023.

I.Media - publié le 25/08/23

Le pape François a reçu la présidente hongroise, Katalin Novák, en audience privée le 25 août 2023. Cette deuxième visite de la présidente au Vatican avait pour toile de fond les efforts diplomatiques voués à trouver une résolution au conflit russo-ukrainien.

Près de quatre mois après son voyage en Hongrie, le pape François a reçu la présidente hongroise, Katalin Novák, durant 45 minutes en privé, le 25 août 2023, a informé le Bureau de presse du Saint-Siège. Cette deuxième visite de la présidente au Vatican avait pour toile de fond les efforts diplomatiques voués à trouver une résolution au conflit russo-ukrainien, alors que Katalin Novák était en Ukraine le 23 août. 

Durant cette audience, le Pape a dédicacé à la main un album de photographies commémorant le récent voyage qu’il a effectué à Budapest du 28 au 30 avril dernier. Dans ces lignes, il a souhaité que de la Hongrie “diffuse un message de paix pour l’Europe blessée par la guerre”. Le Pape a aussi offert à son hôte une sculpture en bronze entremêlant vigne et colombe, sur le thème de la paix. 

La présidente, qui s’exprimait en espagnol, sans interprète, a remis au pontife une icône de la région ukrainienne de la Transcarpatie, à l’ouest du pays, où vit une minorité hongroise significative. Un cadeau symbolique puisque depuis 2014, les lois ukrainiennes qui limitent les droits des minorités dans cette région, sont source de tensions entre Ukraine et Hongrie.  

Selon les informations d’I.MEDIA, le chef de l’Église catholique et son hôte ont parlé du thème des enfants enlevés en Russie, sujet de préoccupation du Saint-Siège. Ces derniers mois, le Pape a dépêché le cardinal Matteo Zuppi à Kiev, à Moscou, et à Washington, pour plaider notamment cette cause. D’après des sources diplomatiques, François et la présidente ont exprimé une “entente cordiale” et se sont accordés sur “la nécessité de la paix au plus vite”.

La Hongrie, soutien humanitaire de l’Ukraine

La guerre en Ukraine a également été au cœur des discussions en secrétairerie d’État. Reçue par  le cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin et Mgr Mirosław Wachowski, sous-secrétaire pour les relations avec les États, Katalin Novák a notamment parlé avec eux de « la situation humanitaire et des efforts pour mettre fin au conflit », peut-on lire dans un communiqué du Vatican publié après la rencontre.

Deux jours plus tôt, le 23 août, Katalin Novák était en Ukraine pour rencontrer le président Zelensky, à l’occasion du sommet annuel sur la Crimée. Depuis le début du conflit, les diplomaties hongroise et vaticane convergent sur l’appel à la paix. Ainsi contrairement à la plupart des pays européens, la Hongrie soutient l’Ukraine par une aide humanitaire, mais pas militaire. 

Après sa rencontre avec le président Volodymyr Zelensky, Katalin Novák déclarait dans un tweet que « la Hongrie se joint aux négociations de la formule de paix initiée par le président ukrainien ». Elle assurait de la coopération de son pays « principalement dans le cas des enfants touchés par la guerre ».

La défense de la famille

La visite de la présidente au Vatican a été l’occasion par ailleurs d’évoquer « des thèmes d’intérêts communs comme la famille et les valeurs chrétiennes », ainsi que « la liberté religieuse et la situation des chrétiens persécutés dans le monde ». En Hongrie, Katalin Novák, ancienne ministre de la Famille du gouvernement Orbán, mère de trois enfants, incarne la défense de la famille.  

Élue en 2022, la présidente, dont les prérogatives constitutionnelles sont limitées, joue essentiellement un rôle de représentation internationale. Elle avait déjà été reçue au Vatican le 25 août 2022. Et elle avait participé aux funérailles de Benoît XVI le 5 janvier 2023.

Tags:
diplomatieGuerre en UkraineHongriePape FrançoisVatican
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement