Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 17 avril |
Sainte Kateri Tekakwitha
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Tentée par l’athéisme, sainte Thérèse a écrit ce poème sur Jeanne d’Arc

WEB3 ST THERESE OF LISIEUX TAKEN BY HER SISTER CELINE DRESSED AS JOAN OF ARC Archives du Carmel de Lisieux

© Office Central de Lisieux

Philip Kosloski - publié le 26/06/23

Au cours de ses derniers mois sur terre, sainte Thérèse est plongée dans les ténèbres de l'incrédulité, qu'elle évoque dans un poème écrit à sainte Jeanne d'Arc.

En mai 1897, sainte Thérèse de Lisieux n’était plus qu’à quelques mois de mourir. Sa tuberculose lui a provoque d’intenses douleurs physiques, mais surtout, Dieu a permis qu’elle soit plongée dans une obscurité spirituelle.

Elle en parle dans son autobiographie,Histoire d’une âme.

[Dieu] permit que mon âme soit submergée par les ténèbres, et la pensée du Ciel, qui m’avait consolé depuis ma plus tendre enfance, devint alors un sujet de conflit et de torture. Ce procès n’a pas duré que des jours ou des semaines ; Je souffre depuis des mois et j’attends toujours la délivrance. J’aimerais pouvoir exprimer ce que je ressens, mais cela me dépasse. Il faut avoir traversé ce tunnel obscur pour comprendre sa noirceur… Quand je chante le bonheur du Ciel et l’éternelle possession de Dieu, je n’y ressens aucune joie, car je ne chante que ce que je veux croire. Parfois, je l’avoue, un petit rayon de soleil éclaire ma nuit noire, et je jouis un instant de la paix, mais plus tard, le souvenir de ce rayon de lumière, au lieu de me consoler, rend la noirceur encore plus épaisse.

C’était une période très difficile pour sainte Thérèse et elle a exprimé cette obscurité dans un poème qu’elle a écrit , intitulé “À Jeanne d’Arc“. Thérèse avait une profonde dévotion à sainte Jeanne d’Arc depuis son enfance et a écrit de nombreux poèmes et pièces de théâtre sur sa bien-aimée patronne. Lors de son épreuve de foi, Thérèse se sent unie à Jeanne d’Arc, qui attend dans le cachot avant d’être conduite à son cruel martyre.

Au fond d’un cachot noir, chargé de lourdes chaînes,
Le cruel étranger t’a rempli de chagrin.
Aucun de vos amis n’a participé à votre douleur.
Personne ne s’est avancé pour essuyer vos larmes.

Jeanne, dans ta sombre prison tu me sembles
Plus radieuse, plus belle qu’au sacre de ton Roi.
Ce reflet céleste de la gloire éternelle,
Qui donc l’a apporté sur vous ? C’était une trahison.

Ah ! Si le Dieu d’amour dans cette vallée de larmes
N’était pas venu chercher la trahison et la mort,
La souffrance n’aurait pour nous aucun attrait.
Maintenant, nous l’aimons; c’est notre trésor.

Sainte Thérèse a ainsi vécu une obscurité spirituelle que beaucoup d’athées ressentent, ne sachant pas s’il y a un Dieu ou un au-delà. Pourtant, même au milieu de tels doutes, Thérèse continuait à faire des actes de foi avec sa bouche, voulant que son cœur suive après.

Cette “nuit noire de l’âme” s’est finalement éclaircie au moment de sa mort, et elle a quitté ce monde avec les mots : “Mon Dieu, je t’aime !”

Découvrez aussi les plus belles citations de Thérèse de Lisieux :

Tags:
atheismeJeanne d'ArcThérèse de Lisieux
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement