Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 18 juin |
Saint Léonce de Tripoli
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Deux prêtres violemment pris à partie dans le nord de l’Inde

WEB2-INDIA-CHRISTIANS-IN340256B-GODONG.jpg

Philippe Lissac / Godong

Photo d'illustration. Une messe en Inde.

La rédaction d'Aleteia - publié le 07/06/23

Deux prêtres, le père Joseph Amalraj et le père Sushil Kerketta ont été attaqués lors de deux incidents distincts dans deux États situés dans le nord de l’Inde début juin.

Le quotidien des chrétiens en Inde semble loin de s’apaiser. Début juin, deux prêtres ont été attaqués lors d’incidents distincts dans deux États situés au nord du pays, rapporte UCA News. La première altercation a eu lieu dans le village de Kherki Daula à Gurugram, dans l’État d’Haryana, gouverné par le parti pro-hindou Bharatiya Janata Party (BJP). Tandis que l’État a promulgué une loi anti-conversion stricte en 2022, le prêtre a été malmené par “un groupe d’environ 25 hommes” l’accusant de tenter de convertir des gens, indique l’archidiocèse de Delhi. Portant “des écharpes et armés d’épées”, ils sont entrés dans l’église lors de la messe dominicale et ont averti le prêtre qu’il devait “fermer l’église dans les deux semaines”, reprend le diocèse. Le prêtre aurait été giflé.

Dans l’État d’Odisha, un groupe de voleurs a pillé environ 600.000 roupes (environ 6.800 euros, ndlr) dans une paroisse du diocèse de Sambalpur le 31 mai. Armés de fusils, ils auraient exigé de l’argent et attaqué le curé de la paroisse, le père Sushil Kerketta, blessé à la tête. Un responsable de la police, Raj Kishore Mishra, a déclaré aux médias que la police avait ouvert une enquête.

Les chrétiens représentent 2,3% de la population

Broyées sous le rouleau compresseur du nationalisme hindou, les minorités religieuses peinent à trouver leur place. Incarné par le parti du Premier ministre Narendra Modi, il prend régulièrement pour cible les minorités chrétienne et musulmane du pays. Les chrétiens, majoritairement protestants, représentent 2,3% de la population totale de l’Inde, soit 30 millions de personnes sur les 1,3 milliard d’habitants. Bien que présents depuis le IVe siècle, ils font l’objet de mesures discriminatoires de la part des autorités gouvernementales et fédérales.

Tags:
Chrétiens en IndePersécutions
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement