Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 04 décembre |
Sainte Barbe
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Affaire Mgr Santier : l’Assemblée plénière des évêques sur fond de crise

ASSEMBLEE-PLEINIERE-EVEQUES-CEF-ciric_391436.jpg

Guillaume POLI / CIRIC

Assemblée plénière des évêques de novembre 2019, Lourdes, illsutration

Bérengère de Portzamparc - publié le 02/11/22

Alors que l’assemblée plénière des évêques de France s’ouvre à Lourdes ce jeudi 3 novembre, "l’affaire Santier" suscite une grande attente de la part des fidèles qui souhaitent plus de transparence et comptent sur les évêques pour répondre à cette demande.

L’assemblée d’automne 2022 de la Conférence des évêques de France (CEF) se tient du 3 au 8 novembre 2022 à Lourdes. Le programme de cette assemblée vient d’être « ajusté », a récemment indiqué son président, Mgr Eric de Moulins-Beaufort, annonçant le lancement d’une réflexion pour « des changements dans nos procédures, dans notre façon de les mener comme d’en communiquer les résultats ». Il faut dire que la publication dans la presse mi-octobre des véritables raisons de la démission de Mgr Michel Santier en 2021, évêque émérite de Créteil, pour des abus commis dans les années 1990 et non pour maladie, a suscité une vague d’indignation parmi les catholiques qui demandent une meilleure communication et une plus grande transparence. 

« On aurait aimé une prise de position claire et nette contre ces déviances, disant à quoi s’en tenir, et indiquant des manières de faire désormais plus de transparence », a ainsi souligné le philosophe Damien Le Guay dans une tribune sur Aleteia. Au lieu de cela, un sentiment d’impuissance et de manque de courage domine. Les faits sont reconnus à demi-mots sans être indiqués — alors qu’ils sont avérés. »

Les évêques se retrouvent traditionnellement deux fois par an à Lourdes pour leur assemblée plénière, au printemps et à l’automne. Il s’agit donc de la deuxième de l’année mais celle-ci intervient dans un contexte particulier, juste un an après la publication du rapport de la Ciase et les récentes révélations de « l’affaire Santier » qui font craindre que « rien n’a changé », concernant notamment la transparence et l’attente de vérité. Certains évêques ont d’ailleurs fait savoir qu’ils n’étaient pas au courant eux non plus des sanctions à l’encontre de Mgr Santier et l’ont découvert dans la presse, comme les fidèles. De quoi révéler un profond malaise. 

“Pour une église sûre”, “pas de confiance sans vérité”, “aussi mon église”, “si nous nous taisons, les pierres crieront”, autant de slogans qui se sont diffusés ces derniers jours sur les réseaux sociaux

C’est ce que reproche notamment le collectif « Agir pour notre Église », un regroupement de laïcs catholiques, qui fait part de son indignation, sur les réseaux sociaux. C’est ainsi qu’on a vu apparaître ces derniers jours le hashtag « #sortonslespoubelles ». Via ce hashtag, laïcs, mais aussi plusieurs religieux et prêtres, demandent plus de transparence, sans remettre en cause l’amour qu’ils portent à l’Église. « C’est parce que nous l’aimons que nous voulons la vérité et la transparence », indique l’un d’eux. « Pour une église sûre », « pas de confiance sans vérité », « aussi mon église », « si nous nous taisons, les pierres crieront », autant de slogans qui se sont diffusés ces derniers jours sur les réseaux sociaux, avec l’objectif affiché de faire entendre aux évêques, qui se réunissent à Lourdes, que le sujet doit être prioritaire et que des réponses concrètes doivent être apportées. 

Un mouvement de vérité et de transparence est donc en marche et les attentes sont grandes. Plusieurs évêques ont déjà fait savoir, par le biais de communiqués de presse, qu’ils avaient entendu ces attentes, notamment l’évêque d’Angers, Mgr Delmas. « J’entends la colère qui monte parmi les fidèles, je la reçois et je la porterai lors de notre Assemblée de Lourdes », a-t-il indiqué. « Le rapport de la Ciase, exceptionnel par sa qualité, nous aide à faire la vérité. Il nous oblige à un changement profond dans la gouvernance de notre Église. » Reste à savoir comment cela se traduira à Lourdes, lors de cette assemblée plénière des évêques, qui s’annonce d’ores et déjà comme très attendue par les fidèles.  

Tags:
Abus sexuelsÉvêque
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement