Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 26 novembre |
Saint Innocent d'Irkoutsk
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Comment chasser la crainte du retour du Christ

JESUS,ANGELS,CLOUDS

Waiting For the Word | CC BY 2.0

Philip Kosloski - publié le 10/10/22

Les chrétiens attendent le retour du Christ à la fin des temps. Cela peut générer de la crainte vis-à-vis du Jugement dernier. Pourquoi ne pas accueillir à bras ouvert la première venue de Jésus afin de chasser cette peur ?

Qui dit retour du Christ, dit également fin des temps. Cette perspective peut être effrayante pour beaucoup. Après tout, les hommes ne connaissent que le monde des vivants. Et le jugement de Dieu peut générer de l’angoisse vis-à-vis du sort de chacun. Dans son commentaire sur le psaume 95, saint Augustin offre une solution pour ne pas succomber à cette peur. Il faut se laisser embrasser par la première venue du Christ :

Il est venu une première fois, et il viendra. La première fois, Sa parole a résonné dans l’Évangile : Désormais, vous verrez le Fils de l’homme venir sur les nuées. Pourquoi désormais ?Est-ce que le Fils de l’homme ne viendra pas plus tard, lorsque se lamenteront toutes les tribus de la terre ?Il est d’abord venu en la personne de ses prédicateurs et c’est ainsi qu’il a rempli toute la terre. Ne résistons pas au premier avènement si nous ne voulons pas redouter le second.

Si l’on aime le Christ d’un amour véritable, il n’y a pas de raisons de craindre son jugement. Celui qui est libre de tout souci attend avec sécurité la venue de son Seigneur. Et saint Augustin de reprendre :

Car est-ce qu’on aime le Seigneur, lorsqu’on redoute sa venue ? Mes frères, est-ce que nous n’avons pas honte ? Nous aimons, et nous redoutons sa venue ! Aimons-nous vraiment, ou est-ce que nous n’aimons pas davantage nos péchés ? Nous haïrons nos péchés eux-mêmes, et nous aimerons celui qui va venir pour punir les péchés. Il viendra, que nous le voulions ou non. Ce n’est pas parce qu’il ne vient pas maintenant qu’il ne viendra pas. Il viendra, et tu ne sais pas quand. Et s’il te trouve prêt, cela n’a pas d’inconvénient pour toi que tu ne le saches pas.

Le retour de Jésus doit susciter de la joie chez les chrétiens. Le désir de voir le Christ doit être infiniment plus grand que la crainte de son jugement. Car c’est le bonheur éternel et la plénitude qu’il amène avec Lui. Saint Augustin suggère de regarder au plus profond de soi et remarquer que nos biens terrestres sont sans valeur face au Christ. Célébrer la première venue du Christ efface toute crainte de Son retour parmi les vivants.

Tags:
JésusPsaumeSaint Augustin
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement