Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 21 mai |
Saint Constantin Ier le Grand
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Agression de deux jeunes catholiques à Rambouillet : deux adolescents entendus

ALETEIA LOGO

ALETEIA

LOGO ALETEIA

La rédaction d'Aleteia - publié le 07/09/22

Deux adolescents auraient été traités de "sales chrétiens" et agressés dimanche 4 septembre à proximité de l’église Sainte-Bernadette de la Louvière à Rambouillet (Yvelines). Deux suspects ont été présentés ce mardi au parquet en vue d’une convocation devant le tribunal pour enfants.

Deux adolescents ont-ils été agressés car ils étaient chrétiens ? Dimanche 4 septembre dans la soirée, deux mineurs chrétiens, une fille de 15 ans et un garçon de 17 ans, ont été violemment pris à partie par des individus à proximité de l’église Sainte-Bernadette de la Louvière à Rambouillet, dans les Yvelines.

Les agresseurs auraient clairement visé les deux jeunes paroissiens pour leur appartenance chrétienne. L’un d’eux aurait en effet déclaré : “Sale raciste, sale catho, sale blanc, tu fais moins le malin”, rapporte CNews. Ce dernier aurait également jeté sur eux du gaz lacrymogène avant de rouer de coups l’adolescent de 17 ans.

Une agression juste après la messe

Selon une source policière relayée par CNews, la police a été appelée vers 19h30 ce dimanche, juste après la sortie de la messe, par la mère des deux adolescents visés. Réfugiées dans la voiture familiale, “les deux victimes ont résisté aux tentatives d’ouverture des portières de leur assaillant, avant que l’un d’eux ne parviennent à prévenir leur mère restée dans l’église”.

Pour l’heure ni le père Amaury Sartorius, curé de la paroisse, ni le diocèse de Versailles n’ont souhaité donné plus d’informations. “Nous ne ferons aucun commentaire tant que l’enquête est en cours”, a indiqué à Aleteia la responsable communication du diocèse de Versailles.

Les deux mineurs suspectés d’avoir agressé les deux jeunes chrétiens ont été présentés au parquet de Versailles (Yvelines) ce mardi 6 septembre en vue d’une convocation devant le tribunal pour enfants pour une audience de culpabilité. Le juge des enfants est saisi pour un placement sous contrôle judiciaire au motif de violences avec incapacité de travail inférieure à huit jours, violences en réunion et violences liées à l’appartenance vraie ou supposée à une religion.

Tags:
Faits diversYvelines
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement