Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 05 mars |
Sainte Olive
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Érythrée : le gouvernement continue de confisquer les biens de l’Église

Asmara-Erythree-shutterstock_124473046.jpg

Shutterstock

Agnès Pinard Legry - publié le 01/09/22

Le gouvernement érythréen poursuit sa politique de confiscation des structures (hôpitaux et écoles) catholiques. Le 24 août, les forces de l’ordre ont pris le contrôle de la Hagaz Agro-Technical School (HATS), un établissement d’enseignement catholique tenu par les Lassaliens.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

La petite Église catholique d’Érythrée dans la tourmente. Le régime totalitaire du président Isayas Afeworki poursuit sa politique de confiscation des structures, hôpitaux et écoles, tenues par l’Église. Récemment, c’est la Hagaz Agro-Technical School (HATS), un établissement d’enseignement catholique tenu par les Lassaliens, qui a été repris par le gouvernement, révèle un reportage de la BBC en date du 24 août. Dans ce reportage, des sources ont également indiqué que l’école technique Don Bosco à Dekemhare, à une trentaine de kilomètres de la capitale Asmara, « sera remis au gouvernement en septembre » de cette année.

Ces dernières saisies s’inscrivent dans la longue liste des confiscations qui ont lieu dans ce pays de la Corne de l’Afrique depuis 2019, le gouvernement invoquant une réglementation de 1995. Cette dernière, jamais entrée en vigueur, prévoyait que l’ensemble des structures sociales — écoles, centres médicaux — devaient être gérées par l’autorité publique.

Les écoles et les cliniques confisquées ou fermées sont la propriété légitime de l’Église catholique, construite, établie et organisée dans l’intérêt suprême et exclusif de servir notre peuple.

En réaction à ce texte et à cette politique de confiscation, l’Église du pays a publié de nombreuses lettres et communiqués afin de dénoncer cette situation. En 2019, l’épiscopat avait ainsi dénoncé « la haine contre la foi et contre la religion » et « la disposition arbitraire et unilatérale récemment prise par le gouvernement » contre l’Église catholique. Dans un autre courrier envoyé quelques mois plus tard ils dénonçaient encore : « Qu’il soit dit sans hésitation et sans aucun scrupule une fois de plus aux amis et aux non-amis : les écoles et les cliniques confisquées ou fermées, ou sur le point de l’être, sont la propriété légitime de l’Église catholique, construite, établie et organisée dans l’intérêt suprême et exclusif de servir notre peuple ».

Tags:
erythree
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement