Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 07 décembre |
Saint Ambroise de Milan
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Revue de presse : Être « pro-vie » signifie être « pro-femmes », assure le primat d’Irlande

Article réservé aux membres Aleteia Premium
ABORTION

MANDEL NGAN | AFP

La rédaction d'Aleteia - publié le 11/07/22

Chaque jour, Aleteia vous propose une sélection d'articles de la presse internationale concernant l'Église et les grands débats qui préoccupent les catholiques à travers le monde. Les opinions et les points de vue exprimés dans ces articles ne sont pas ceux de la rédaction.

Lundi 11 juillet 2022

1- Être “pro-vie” signifie être “pro-femmes”, assure le primat d’Irlande
2- Consistoire en août : une étape importante pour la vie de l’Église catholique
3- Chargé de la liturgie lors de la visite du pape au Canada, un rôle sur mesure
4- Mgr Lori qualifie de « profondément inquiétante » la promotion de l’avortement par Joe Biden
5- Synode sur la synodalité : Une Église de Belgique déprimée

1Être « pro-vie » signifie être « pro-femmes », assure le primat d’Irlande

Lors d’une homélie prononcée à Dublin devant les participants à la “marche pour la vie”, le 2 juillet 2022, Mgr Eamon Martin, archevêque d’Armagh et primat de l’Église catholique d’Irlande, a remarqué que les situations désespérées des femmes en situation de crise de grossesse, qui se sentent isolées, négligées et seules dans leur détresse, « ne disparaissent pas, quelle que soit la large diffusion de l’avortement ». En remarquant que « le droit au choix personnel a été élevé au-dessus du droit fondamental à la vie lui-même », l’archevêque irlandais a constaté avec regret que le message pro-vie est souvent dépeint comme négatif ou manquant de compassion. Il s’est engagé à continuer à rechercher le dialogue sur la manière de créer un environnement respectueux et propice à la vie pour chaque personne en Irlande, à chaque étape et dans chaque état de vie. Cette manifestation a notamment donné l’occasion d’écouter le témoignage d’un médecin irlandais, le Dr Dermot Kearney, qui travaille pour les services de santé britanniques et qui a été suspendu en 2021 pour avoir fourni un traitement d’inversion de la pilule abortive. Il a finalement été à nouveau autorisé à exercer depuis février dernier, mais durant sa période de suspension, il n’a pas pu venir en aide à 160 femmes du Royaume-Uni et sept femmes d’Irlande qui avaient souhaité recourir à ses services.  

The Tablet, anglais

​​Le 27 août prochain, le pape François a annoncé qu’il tiendrait un consistoire à Rome pour créer 20 nouveaux cardinaux, dont 16 électeurs et 4 non-électeurs (âgés de plus de 80 ans). Bien qu’il ne l’ait pas convoqué nominativement, un consistoire extraordinaire aura ensuite lieu les 29 et 30 août, explique le site Il Sismografo. La « réunion de tous les cardinaux pour réfléchir sur la nouvelle constitution apostolique Praedicate Evangelium » convoquée par François sera donc le deuxième consistoire extraordinaire du pontificat de François, le premier ayant eu lieu le 21 février 2014, moins d’un an après l’élection du pontife argentin. À l’époque, le pontife avait commencé son adresse aux cardinaux par un mot pour les représentants de l’Église en Ukraine. Il avait proposé de leur envoyer un message au nom du collège cardinalice, proposition accueillie alors par une salve d’applaudissements Le site italien prévoit une affluence de « la plupart » des cardinaux électeurs pour ce moment structurant pour l’Église, pendant lequel les grands thèmes tels que le fonctionnement de la Curie, les finances, les rapports avec les Églises particulières sont abordés collégialement.

Il Sismografo, italien

3Chargé de la liturgie lors de la visite du Pape au Canada, un rôle sur mesure

Cristino Bouvette. Le seul nom que les organisateurs du voyage du pape au Canada (24-30 juillet) ont trouvé pour un rôle taillé sur mesure : directeur national de la liturgie, et donc référent des célébrations avec le pontife. Le prêtre recherché pour cette mission délicate devait être d’origine autochtone, avoir un lien avec le système des pensionnats et parler italien. Description parfaite pour le père Cristino Bouvette qui a 36 ans, est italien par sa mère et cri et métis par son père. Sa « kokum » – grand-mère – était une survivante des pensionnats. « Mes deux mondes se sont réunis », a-t-il confié à la presse. Si les détails des cérémonies ne sont pas encore connus, le père Bouvette a expliqué que le programme devait permettre au pape François de participer de manière significative tout en honorant les traditions et les coutumes autochtones. Une responsabilité qui honore le jeune prêtre mais qui l’effraie aussi : « Quand j’ai le sentiment que beaucoup de gens comptent sur moi pour dire ou faire la bonne chose au bon moment – c’est le fardeau le plus lourd. »

National Post, anglais

4Mgr Lori qualifie de « profondément inquiétante » la promotion de l’avortement par Joe Biden

Le président du Comité pour les activités en faveur de la vie de la Conférence épiscopale américaine, Mgr William Lori, archevêque de Baltimore, a dénoncé la décision du président Joe Biden « d’utiliser son pouvoir en tant que président des États-Unis pour promouvoir et faciliter l’avortement dans notre pays, en cherchant toutes les voies possibles pour refuser aux enfants à naître leur droit humain et civil le plus fondamental, le droit à la vie ». La décision récente de la Cour suprême dans l’affaire Dobbs v. Jackson Women’s Health Organization, a renvoyé la réglementation de l’avortement aux États individuels et a annulé les décisions précédentes légalisant la pratique au niveau fédéral. En réponse, le président Biden a publié un décret sur l’accès à l’avortement couvrant « une série de questions, y compris des pratiques moralement répréhensibles telles que les ‘soins’ d’avortement et les services de contraception, ainsi que de véritables questions de santé telles que l’accès des femmes aux services médicaux d’urgence », explique le média officiel du Saint-Siège, Vatican News. L’archevêque Lori a imploré le président Biden « d’abandonner ce chemin qui mène à la mort et à la destruction et de choisir la vie. »

Vatican News, anglais 

5Synode sur la synodalité : Une Église de Belgique déprimée

Diminution du nombre des fidèles et vieillissement de la communauté ; nombre insuffisant de bénévoles, absence de jeunes, repli sur soi des communautés qui dépensent leurs énergies à organiser une vie de la paroisse plutôt qu’à aider les personnes à vivre une relation d’amour avec le Seigneur… Les remontées du processus synodal ne sont guère réjouissantes en Belgique, rapporte le site d’informations suisse Cath.ch. Il faut, pour les participants de la consultation, que l’Église utilise un « langage renouvelé et contemporain – en abandonnant les expressions culpabilisantes et moralisatrices ». Sans surprise, note le journaliste, le document pointe une nécessité d’ouvrir les conditions d’accès à la prêtrise aux hommes mariés et aux femmes. En conclusion de la synthèse, les rédacteurs insistent sur le fait que la suite du synode est attendue avec impatience. 

Cath.ch, français

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
AvortementconsistoireirlandePape Françoispro lifeSynode
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement