Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 06 décembre |
Saint Nicolas de Myre
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

40 jours, 40 vertus : la tolérance

UNE-Serie-40-vertus-3.jpg

Day Of Victory Studio | Shutterstock

Michel Martin-Prével, cb - publié le 07/03/22

Les vertus s’acquièrent, se travaillent et se perfectionnent, pour notre bien et celui de ceux qui nous entourent. Durant ce Carême, le père Michel Martin-Prével propose de reprendre la pratique des vertus, avec une courte méditation chaque jour, et un exercice pour appliquer une vertu particulière.

Être tolérant est très à la mode. Faut-il tout tolérer ? On ne peut tolérer ni le mal, ni l’erreur, dans la mesure où elle est prouvée. La tolérance n’est concevable que s’il y a un défaut de connaissance. Le relativisme ambiant affirme : tout est vrai, il n’y a pas de vérité, et chacun a la sienne ! Or la vérité existe, mais on ne la connaît que partiellement. D’où la vertu de tolérance.

Le contraire de la tolérance est la passivité ou l’intransigeance, la haine ou l’exclusion. L’intolérance consiste à imposer un point de vue qui reste relatif. On connaît le totalitarisme de certaines doctrines, ou les intégrismes religieux.

Comment vivre la tolérance ? Supporter des défauts, accepter de ne pas condamner, renoncer à sa colère, prendre sur soi, juger le pécheur et non le péché. Mais la tolérance connaît un paradoxe : comme elle n’est pas universelle, il faut tolérer tous les intolérants et donc augmenter l’intolérance. De fait, elle doit subir une limite en tolérant l’intolérance tant qu’elle n’est pas nuisible à tous.

Cette vertu semble donc fragile par son incapacité à atteindre l’absolu au risque d’exclure ceux qui n’y parviennent pas. Sa faiblesse se confirme si elle ne découle pas de l’humilité et de la miséricorde. Finalement, elle n’existe que si on fait la part d’une certaine imperfection.

Résolution :  Je réfléchis à ce que je ne supporte pas : situation, personne, idée. Pourquoi tant de ressentiment ? Je fais l’effort d’accepter et de ne pas exiger de la perfection !

Tags:
Carêmevertu
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement