Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 19 janvier |
Saints Marius, Marthe, Audifax et Abachum
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

John Kraemer prie avec des Lego !

LEGO CHURCH

John Kraemer | YouTube | Fair Use

J-P Mauro - publié le 09/01/22

Depuis 20 ans, John Kraemer s'est donné pour mission de sensibiliser les gens au handicap en construisant de magnifiques églises en Lego.

Alors que certains amateurs de Lego se contentent de paquets de blocs préconçus destinés à créer une structure spécifique, John Kraemer, lui, préfère sortir des sentiers battus. Cet architecte Lego dirige le projet Lego Church, une entreprise artistique individuelle. Depuis 20 ans, il construit chaque année une nouvelle église en Lego. Et John ne s’en cache pas, son projet est un travail d’amour, qu’il utilise pour promouvoir sa foi et la sensibilisation aux personnes handicapées.

Chacune de ses constructions est une conception magnifique, avec près de 20.000 blocs de Lego utilisés. Beaucoup de ces structures d’église dite miniatures (mais qui tiennent tout de même sur une grande planche de contreplaqué !) sont hautes de deux étages, longues de plus d’un mètre et hautes 60 centimètres. Au-delà de la prouesse à l’échelle, le travail de John se distingue surtout par l’attention qu’il porte aux détails, comme les quelque 200 personnages Lego assis sur les bancs ou encore les vitraux magnifiques.

Si John Kraemer a lancé le projet Lego Church en 2001, son enthousiasme pour les Lego remonte à son enfance. Dans un entretien avec Word on Fire, il explique ainsi  qu’il a commencé à construire avec ses amis lorsqu’il était petit. Pendant que les autres enfants travaillaient sur des vaisseaux spatiaux, John préférait déjà construire des bâtiments. « Au fil du temps, ces bâtiments ont commencé à se transformer en églises. À l’époque, je n’avais aucune idée de la direction que Dieu allait prendre avec ça ! « 

Au fur et à mesure que ses compétences progressent, John se lance dans des constructions plus compliquées et, après un certain succès, il crée le projet Lego Church. Depuis 2016, il gère l’ensemble du projet sur un blog appelé « Praying at the Bricks », où les constructions passées peuvent être consultées.

Et que fait-il avec ses constructions ? Il ne joue pas avec mais il prie avec ses mains, a-t-il encore confié. « De cette manière, le projet a suscité ma propre prise de conscience des différents besoins et désirs au sein de l’Église. Il m’a permis d’approfondir ma propre vie de prière. Il me rend plus concentré sur le monde qui m’entoure. »

Sensibilisation au handicap

L’une des forces qui poussent John Kraemer à poursuivre ses efforts réside dans son propre handicap. Dans une vidéo qu’il a publiée sur sa page YouTube, il explique ainsi qu’il souffre d’un léger cas de paralysie cérébrale. « D’un côté, il s’agit de la foi. Pour moi, c’est évidemment une chance de partager ma passion pour la foi catholique d’une manière profonde et créative. Cela me donne également l’occasion de mettre en valeur mes talents et mes capacités. Pour montrer que même si vous avez un handicap comme moi, Dieu peut toujours utiliser votre talent de manière étonnante et créative. » 

Il poursuit en notant que les personnes handicapées ont parfois du mal à trouver leur propre valeur, et que le projet Lego Church est pour lui un moyen d’inverser le scénario des normes sociétales, qui peuvent dévaloriser les personnes handicapées. « Cela me dérange au plus haut point, pour être parfaitement honnête, parce que je me vois – même si je souffre d’un léger cas de paralysie cérébrale et de tous les problèmes qui y sont liés – comme ayant une certaine valeur. J’ai encore quelque chose à offrir, même si ce n’est principalement que de l’espoir. » Un beau message à partager. 

Découvrez aussi ces sanctuaires tout en lego :

Tags:
evangelisationlego
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement