Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 25 janvier |
Saint François de Sales
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

Si vous ne faites qu’un seul cadeau… que ce soit celui-là !

CC / Wikimedia

Cima da Conegliano, Christus. Musée de Dresde.

Fleur Nabert - publié le 17/12/21

Fleur Nabert, sculpteur, confie son coup de cœur pour le Jésus dans l’art et la littérature (La Martinière) de Pierre-Marie Varennes. Pour elle, ouvrir ce livre c’est recevoir la plus massive des déclarations d’amour.

L’Évangile a toujours raison : « Les derniers seront les premiers ». Et moi, dernière à faire les présents à déposer sous le sapin parce que je travaille beaucoup, je me sens première, parce que le livre que j’ai trouvé ce matin est de ces cadeaux qui entrent dans une âme pour ne pas la quitter. 

Je garde toujours à cœur de ne pas acheter pour acheter. Un cadeau, particulièrement à Noël, doit donner quelque chose au-delà de lui-même, quelque chose qui demeure, et même transforme celui qui le reçoit. Le Jésus dans l’art et la littérature de Pierre-Marie Varennes est de ceux-là, indubitablement. Ce n’est pas un « livre de table basse », bel ornement de salon que l’on ouvre jamais. Le Christ qui illumine sa couverture, avec son air interrogateur saisissant, nous fait d’ailleurs comprendre que le chemin ira bien plus loin. Il semble nous appeler chacun, individuellement : « Pour vous, pour toi, qui suis-je ? ». Et la somme exceptionnelle que l’auteur a rassemblé nous fera parcourir ce chemin d’une manière unique, d’autant plus forte qu’elle est le fruit de toute une vie de méditations du fondateur de Magnificat qui viennent converger là comme les rivières rejoignent enfin l’océan. 

Ouvrir ce livre c’est donner un coup de fouet à sa foi comme jamais et aussi ressentir la fierté d’être chrétien.

C’est une plongée spirituelle dans les mystères de la vie du Christ, une plongée dans la beauté des chefs-d’œuvres qui ont essayé de cerner son visage, une plongée dans les plus beaux textes qui ont essayé d’en écrire les contours. Des âmes, des pinceaux, des plumes dont les génies ont avidement suivi les pas du Galiléen. Le tout est un bouquet de splendeurs dont nous réalisons bouleversés que nous en sommes les récipiendaires. Ce Jésus est venu pour vous, pour moi, pour offrir l’infini de l’amour, sans condition, sans se décourager de nos insuffisances. Ouvrir ce livre c’est recevoir la plus massive des déclarations d’amour. C’est donner un coup de fouet à sa foi comme jamais et aussi ressentir la fierté d’être chrétien, en réalisant que, qui que nous soyons, nous sommes un copeau du  buisson ardent venu définitivement embraser le monde. 

Les librairies sont ouvertes, n’hésitez pas à aller chercher ce dernier cadeau qui sera assurément le premier. 

POUR ACHETER JÉSUS DANS L’ART ET LA LITTÉRATURE, CLIQUEZ ICI

Jésus dans l’art et la littérature, Pierre-Marie Varennes, Éditions de La Martinière / Magnificat, 39,00 euros.

Tags:
ArtsJésusLivresNoël
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement