Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 19 janvier |
Saints Marius, Marthe, Audifax et Abachum
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

René-Jean Caillette, designer au grand cœur

René Jean Caillette

© Petits Frères des Pauvres

René-Jean Caillette.

Bérengère Dommaigné - publié le 04/11/21

Dans les années 1950, René-Jean Caillette a marqué l’histoire du design avec ses meubles en série accessibles et sa célèbre chaise "Diamant". À sa mort, il nomme les Petits Frères des Pauvres comme légataires universels. Découvrez l'histoire de cet homme dont la générosité dépasse les années.

Décédé en 2004, René-Jean Caillette a marqué l’histoire du design dans les années 1950 avec sa volonté de démocratiser le mobilier en série dans une approche profondément sociale. Il faut dire que le pays sort de la guerre et que le besoin de reconstruction est inévitable. Il va ainsi concevoir des pièces de grande ingéniosité, au design simple, sobre et accessible au plus grand nombre. Ces meubles vont connaître un grand succès auprès du public, notamment son canapé-lit pour l’éditeur de meubles Steiner. En 1957, il invente celle qui va devenir célèbre, la chaise « Diamant », et pour laquelle il recevra en 1958 le Grand Prix du Pavillon Français lors de l’Exposition Internationale de Bruxelles.

En fils d’ébéniste, le designer va d’abord travailler le chêne pour ses meubles, mais en homme de son temps, il va se mettre à travailler de nouvelles matières comme le contreplaqué, l’inox, le rotin, le plastique, les cuirs puis le verre. Ses meubles sont encore aujourd’hui très recherchés. Par ailleurs, artiste dans l’âme, l’homme peint et dessine dans son atelier à Sens où il possède une maison secondaire. René-Jean Caillette est également un homme très généreux et toute sa vie, il sera donateur pour les Petits Frères de Pauvres.

Les Petits Frères des Pauvres, légataires universels

C’est ainsi qu’à sa mort à Sens, en 2004, il nomme l’association comme légataire universelle. Celle-ci hérite de son appartement parisien meublé par ses créations, de son corps de ferme à Sens et des droits d’auteur et d’exploitation de ses œuvres. Par cette donation, les Petits Frères des Pauvres ont l’autorisation d’exploiter ses dessins pour la réédition future de meubles. « Nous avons organisé une belle vente aux enchères en 2006 chez Tajan avec son mobilier qui composait une grande partie de son appartement parisien et maintenant, en tant que détenteur de ses droits d’auteur, nous sommes contactés par de grandes maisons de fabricants et de design de meubles pour réaliser des rééditions. Nous avons signé un partenariat avec une de ces maisons et nous touchons des royalties sur la vente des meubles réédités », explique ainsi Christophe Scheire, responsable des dons en nature chez les Petits Frères des Pauvres.

Conscients de l’importance de ce legs et de l’héritage qu’il comporte, les Petits Frères des Pauvres mettent tout en œuvre pour perdurer la mémoire de ce généreux donateur, « comme si nous étions ses enfants ! ». C’est d’ailleurs dans cette optique de reconnaissance que l’association vient de lancer une nouvelle rubrique sur son site, le mur des hommages. Cette interface dédiée permet aux internautes de découvrir les histoires de testateurs, donateurs ou bénévoles qui se sont engagés pour l’association et de voir les actions rendues possibles grâce à eux : lutte contre l’isolement des personnes âgées, vacances, hébergement, ventes solidaires… Une belle manière de se souvenir d’eux et de leur générosité qui leur survit. 

En partenariat avec :

LOGO PETITS FRERES DES PAUVRES
Tags:
Artsdonspauvres
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement