Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 23 avril |
Saint Georges
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Malaisie : des conditions draconiennes imposées aux catholiques pour retourner à la messe

Cathédrale saint Jean Malaisie

Sergio Delle Vedove / Shutterstock

La cathédrale Saint-Jean de Kuala Lumpur.

Lauriane Vofo Kana - publié le 30/09/21 - mis à jour le 04/10/21

Certains fidèles du diocèse de Kuala Lumpur (Malaisie) pourront se rendre à des messes publiques à partir du 9 octobre prochain... à condition d'être vaccinés. Les célébrations y étaient suspendues depuis le début de l'année.

L’archidiocèse de Kuala Lumpur a annoncé la reprise progressive des messes publiques à compter du 9 octobre prochain dans les paroisses de l’état de Negeri Sembilan. Une grande joie pour les fidèles, privés de célébrations depuis neuf mois. Cependant, la bonne nouvelle ne vaut pas pour tous les fidèles. En effet, pour s’aligner sur les directives gouvernementales annoncées au mois d’août, l’archevêché a limité l’accès aux célébrations publiques de l’eucharistie aux seules personnes vaccinées. “Le nombre de personnes autorisées pour chaque messe publique ne devrait pas dépasser le tiers de la capacité totale de l’église, afin de permettre une distance adéquate entre les participants”, a aussi précisé l’archidiocèse.

Dans une note rendue publique mardi 28 septembre, l’archidiocèse a également détaillé une batterie de directives élaborées en lien avec les autorités pour que les messes soient possibles dans l’état de Negeri Sembilan. Outre être vaccinés, les fidèles devront par exemple “réserver” une place numérotée, tandis que les paroisses seront tenues d’ouvrir en grand les portes du sanctuaire selon une procédure très stricte. Les confessions pourront elles aussi reprendre dans les églises de la capitale, à la discrétion des curés. Les baptêmes et les premières communions d’enfants restent en revanche suspendus en raison de l’affluence qu’il pourrait susciter.

Si la liberté de culte est officiellement inscrite dans la constitution malaisienne, son exercice est très encadrée par les autorités. Les mesures imposées aux catholiques de l’état de Negeri Sembilan pour la reprise des messes s’imposent ainsi à l’ensemble des religions pour leurs cultes à l’exception du culte musulman, majoritaire dans le pays. Après une suspension des messes publiques décidée par les évêques de Malaisie en lien avec les autorités en mars 2020, les six diocèses du pays ajustent régulièrement leurs recommandations en fonction de l’évolution de la pandémie et de leur localisation géographique. Avec 61% de la population déjà vaccinée, le gouvernement malaisien espère faire augmenter le taux de vaccination en conditionnant l’accès au culte public.

Tags:
CovidMalaisieMesse
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement