Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 18 mai |
Saint Pascal Baylon
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Hugues et Marine, le feu de la mission en famille

WEB2-CONGRES-MISSION-FAMILLE-LE-MASSON.jpg

Famille Le Masson

Hugues, Marine et leurs trois enfants.

Bérengère de Portzamparc - publié le 29/09/21 - mis à jour le 17/10/23

À l'occasion de la semaine missionnaire du 15 au 22 octobre 2023, Aleteia vous invite à découvrir chaque jour le portrait d’une ou de plusieurs personnes qui se mettent au service de leur prochain près de chez eux. Rencontre avec Hugues et Marine Le Masson, mariés depuis 2015 et parents de trois enfants, qui ont choisi de vivre la mission en famille en s'engageant au sein de leur paroisse.

Jeunes trentenaires, Hugues et Marine Le Masson se sont mariés en 2015 et sont les heureux parents de trois enfants. Arrivés à la Rochelle au début de leur mariage, Hugues est ingénieur et Marine sage-femme. Tous les deux issus de familles chrétiennes, ils ont trouvé dans la mission une force pour leur vie de couple et leur vie de famille. Rencontre.

Aleteia : Pourquoi vivre la mission en couple, que cela vous apporte-t-il?
Hugues et Marine Le Masson : Cela va vous sembler “bateau” mais pourtant c’est vraiment quelque chose que nous ressentons au quotidien, la mission nous construit en tant que couple. Le temps consacré aux autres nous équilibre en tant que couple et en tant que famille. C’est fructueux et cela nous rend heureux. Et puis vivre des choses fortes à deux, comme annoncer Dieu, ce n’est pas rien ! Par exemple, quand jeunes mariés nous nous occupions d’un groupe de catéchumènes et devions leur faire découvrir le Notre Père, cela instaurait entre nous deux un dialogue sur cette prière, sur les phrases qui nous touchaient particulièrement, des discussions que nous n’aurions pas eu forcément naturellement sur notre canapé le soir après le boulot ! 

WEB2-CONGRES-MISSION-FAMILLE-LE-MASSON-2.jpg
Hugues et Marine.

Être missionnaire et tourné vers les autres c’est bien , mais quelle place pour le couple et la famille que vous constituez ?
Non seulement l’un n’empêche pas l’autre, mais au contraire l’un enrichit l’autre ! Pour prendre notre exemple, lorsque nous n’avions pas encore d’enfant, nous accompagnions un groupe de catéchumènes un dimanche après-midi sur deux, c’était gérable avec notre vie de couple et de travail. Quand je suis tombée enceinte de notre deuxième enfant, j’étais plus fatiguée et moins disponible pour ce rythme, nous avons donc quitté cet engagement et on nous a proposé de nous occuper d’un groupe de jeunes qui se préparait à la confirmation.

Il y a toujours des possibilités d’être en mission, quel que soit son statut, son emploi du temps ou ses disponibilités.

Nous avons dit “pourquoi pas” mais à nos conditions, d’autant qu’outre la fatigue, nous ne voulions pas mettre un budget de baby-sitter. Nous avons donc proposé à la paroisse et aux jeunes de venir une fois par mois dîner chez nous, chacun amenant quelque chose pour un repas partagé suivi d’une discussion. C’était plus facile pour nous d’un point de vue organisation, et nous avons pu rester en mission ! Cet exemple pour dire à tous les couples qu’il y a toujours des possibilités d’être en mission, quel que soit son statut, son emploi du temps ou ses disponibilités. L’Église est riche et variée de ses talents. 

Tags:
congrès missionFamilleMissionnaire
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement