Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 20 mai |
Saint Bernardin de Sienne
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Au Zimbabwe, les fidèles non-vaccinés interdits de messes

COVID

Shutterstock | Wirestock Creators

Lauriane Vofo Kana - publié le 17/09/21 - mis à jour le 17/09/21

Le parlement du Zimbabwe limite désormais la participation aux offices religieux aux seuls fidèles vaccinés. Une décision destinée à accélérer la campagne de vaccination dans le pays mais qui pose des questions sur la liberté religieuse.

Au Zimbabwe, il ne sera désormais plus possible de se rendre à une célébration religieuse sans être vacciné. Mardi 14 septembre, le parlement a décidé de limiter l’accès aux offices « aux seules personnes vaccinées ». Une décision justifiée par la nécessité d’encourager les quelque 12 millions de Zimbabwéens non vaccinés à franchir le pas.

Cette obligation de présenter un certificat de vaccination pour aller à la messe ou au culte intervient quelques jours après l’obligation vaccinale faite aux fonctionnaires du pays, aux étudiants et aux clients des restaurants notamment. Il est aussi nécessaire pour pouvoir vendre sur les marchés, faire du sport en salle et passer des examens. Sauf que les centres de vaccination du Zimbabwe, mal approvisionnés, peinent à répondre à la demande des habitants.

Si un nombre croissant de pays du monde impose un certificat de vaccination pour certaines catégories de population ou d’activités, il plus rare que cette obligation soit nécessaire pour se rendre à un culte. Sur les 15 millions d’habitants du pays d’Afrique australe, 84% sont chrétiens. Les catholiques sont environ un million, ce qui représente près de 8% de la population totale.

Tags:
CovidZimbabwe
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour




Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement