Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 03 août |
Sainte Lydie
home iconBelles Histoires
line break icon

[VIDEO] Guillaume Warmuz, l’ancien footballeur qui a répondu à l’appel de Dieu

Timothée Dhellemmes - Publié le 17/06/21

Gardien de but emblématique du RC Lens dans les années 1990, le footballeur Guillaume Warmuz a vécu une puissante conversion à la fin de sa carrière professionnelle, après avoir expérimenté une vie de prière à plusieurs reprises, suite à des blessures. Il est aujourd’hui Oblat bénédictin et aumônier dans des maisons de retraite.

Tout a commencé en 1996, suite à une terrible rupture des ligaments. Alors qu’il s’apprête à subir une troisième opération aux genoux à cause de cette blessure délicate, Guillaume Warmuz, gardien incontestable du RC Lens, se souvient avoir traversé un grand « vide existentiel », comme il le raconte à Aleteia. « À la veille de mon opération, le chirurgien me dit : “peut-être que tu ne joueras plus jamais au football”. Je me suis mis à pleurer comme un enfant et à demander à Dieu de m’aider concrètement pour que je puisse continuer ma carrière », souffle-t-il. L’homme de 26 ans, qui avait suivi enfant le catéchisme sans jamais y prêter trop attention, s’apprête alors à entamer un long chemin de conversion, en parallèle de sa brillante carrière sur les terrains.

La confession qui a fait basculé sa vie

Face à l’épreuve de la blessure qui l’empêche de jouer pendant de longs mois, Guillaume Warmuz décide de s’en remettre à Dieu. Pour la première fois, il se met à prier de manière régulière. Puis, lorsqu’il retrouve le chemin des terrains, il continue de prier, sans pour autant renouer pleinement avec l’Église. Mais dix ans plus tard, la Providence le remet une nouvelle fois sur les rails de la foi catholique.

Si mon opération se passe bien, j’irai me confesser !

Après une expérience d’un an dans le club anglais d’Arsenal, puis deux ans passés à Dortmund, en Allemagne, Guillaume Warmuz s’engage avec l’AS Monaco. Las, une nouvelle blessure vient à nouveau le briser dans son élan. « Si mon opération se passe bien, j’irai me confesser ! », se promet-il, sur un coup de tête. Quelques semaines plus tard, le portier monégasque découvre par hasard le sanctuaire marial Notre-Dame de Laghet, sur les hauteurs de Monaco. Il décide de se confesser. Dix ans après avoir commencé à renouer avec la foi, Guillaume Warmuz rencontre une nouvelle fois le Christ dans la prière. « Ma vie a basculé ce jour-là… J’ai décidé de vivre pleinement des sacrements de l’Église », raconte-t-il.

Une retraite chez les bénédictins

Après sa retraite sportive en 2007, l’ancien gardien de football s’inscrit à une retraite, spirituelle cette fois-ci, chez les bénédictins de l’abbaye de Flavigny, en Côte-d’Or. Bouleversé, il décide de s’y engager comme Oblat, pour « vivre de la règle de saint Benoît dans le monde ». « Ma première vocation reste d’être engagé comme époux et d’avoir un devoir d’état vis-à-vis de ma famille, rappelle-t-il. Mais dans un deuxième temps, nous participons avec ma femme, Isabelle, aux bonnes œuvres matérielles et spirituelles du monastère ». Aumônier dans les Ephad, Guillaume Warmuz s’occupe essentiellement de visiter les résidents, de leur apporter la communion et de les mettre en lien avec un prêtre lorsqu’ils en ont le désir.

Hormis cet engagement, l’ancien portier garde toujours un pied dans le monde du ballon rond, en organisant notamment des stages de formation pour la jeune génération. De quoi avoir une vie bien remplie… mais aussi comblée. « Non pas parce que c’est un activisme, mais par la richesse d’échange entre ce que je peux donner, mais surtout ce que je reçois des personnes, et l’aide concrète que l’on peut leur apporter ».

Tags:
confessionconversionFootball
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
La mise en garde du pape François contre la « tentation idolâtre ...
2
Lauriane Vofo Kana
Un livre pour garder l’espérance en temps de covid se hisse...
3
C8 Messe 15 août
La rédaction d'Aleteia
La diffusion de la messe du 15 août sur C8 fait réagir
4
Jeanne et Jean Bodet - Bébé Cotignac
Lauriane Vofo Kana
Meurtris par quatre fausses couches, ils accueillent leur « bébé ...
5
Louis Manaranche
« Traditionis Custodes » : un appel à l’unification liturgique
6
MESSE-TRIDENTINE
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : « L’occasion d’un rapprochement en v...
7
HIDILYN DIAZ
La rédaction d'Aleteia
Jeux Olympiques : la médaille miraculeuse sur le podium !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement