Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 27 mai |
Saint Augustin de Cantorbéry
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

L’appel à la sagesse et au civisme des évêques sénégalais

WEB2-SENEGAL-AFP-000_94K6RN.jpg

JOHN WESSELS / AFP

Manifetstaions à Dakar (Sénégal), 8 mars 2021.

Agnès Pinard Legry - publié le 11/03/21

Alors que le Sénégal est traversé par la violence depuis l’arrestation d’Ousmane Sonko, principal opposant à Macky Sall, début mars, les évêques du pays appellent chaque citoyen à "la raison, la sagesse et le civisme".

“Pendant qu’il est encore temps, efforçons-nous alors de limiter les dégâts, et même de les arrêter”. Les mots de Mgr Benjamin Ndiaye, archevêque de Dakar (Sénégal), sont lourds tant l’heure est grave. Depuis l’arrestation d’Ousmane Sonko, principal opposant à Macky Sall, le 3 mars, le Sénégal est traversé par de violentes manifestations au cours desquelles au moins cinq personnes ont perdu la vie.

Arrivé à la troisième place lors de l’élection présidentielle de 2019, Ousmane Sonko a été accusé début février de viols et de menaces de morts. Des accusations qu’il dénonce, assurant être victime d’un “complot” pour l’empêcher de se représenter à la prochaine élection de 2024. “Nous, évêques du Sénégal, prenons la parole pour exhorter nos chers concitoyens, à tous les niveaux, à faire preuve de raison, de sagesse et de civisme, dans l’intérêt supérieur de notre Nation”, a ainsi déclaré Mgr Ndiaye au nom des évêques du pays.

La tentation de la violence se tapit en chacun de nous.

“La tentation de la violence se tapit en chacun de nous”, alerte l’épiscopat sénégalais. “Elle peut prendre différentes formes : de la violence verbale qui embrase et attise le feu, à la violence physique qui blesse et tue, jusqu’à la violence immorale qui dévie les intelligences et manipule les consciences”.

Mais il est désormais urgent de stopper “l’engrenage de la violence”, martèlent les évêques. “C’est possible, et nous le devons au Créateur, auquel nous croyons, qui attend de nous tous un engagement sincère et vrai, en vue du bien de tous. Nous le devons aussi aux jeunes générations qui attendent de leurs aînés d’hériter des idéaux de vérité, de droiture, de justice, d’entente et de paix, comme un précieux patrimoine reçu de nos ancêtres.”


Protest Kinshasa

Lire aussi :
En Afrique, « l’Église catholique se trouve du côté de l’homme »

Tags:
senegalviolence
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement