Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 18 mai |
Saint Pascal Baylon
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Le pape François accepte la renonciation du cardinal Sarah

WEB3-CARDINAL-SARAH-PROFILE-HEADSHOT-Antoine-Mekary-Aleteia

Antoine Mekary | Aleteia

La rédaction d'Aleteia - avec I.Media - publié le 20/02/21

Le pape François a accepté la renonciation du cardinal Robert Sarah, préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, ce samedi 20 février.

Le pape François a accepté ce samedi 20 février la renonciation du cardinal Robert Sarah. Préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, il avait célébré ses 75 ans le 15 juin 2020, limite d’âge à laquelle le code canonique prévoit que les évêques doivent présenter leur démission au souverain pontife. N’étant pour l’instant pas remplacé, la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements devrait donc être confiée, dans l’attente d’une nomination, au secrétaire de l’entité vaticane, le britannique Mgr Arthur Roche. “Je suis entre les mains de Dieu. Le seul rocher est le Christ. Nous nous reverrons très bientôt à Rome et ailleurs”, a déclaré le cardinal Sarah sur Twitter en annonçant son départ.

Scrutez l’Évangile et fixez votre regard sur le Christ.

Dans un entretien accordé à Aleteia à l’occasion de la sortie de son livre Le soir approche et déjà le jour baisse, il appelait les fidèles à ne pas se laisser troubler “par ce qu’on écrit sur les cardinaux, les évêques et les prêtres” mais à “scruter l’Évangile et fixer son regard sur le Christ, lui seul est le chemin, la vérité et la vie”.

Né en 1945 dans le nord de la Guinée dans une famille très modeste d’agriculteurs non-croyants, il a découvert sa vocation au contact des pères spiritains qui officiait dans une mission près de chez lui. Il est devenu à 34 ans, en 1979, le plus jeune évêque au monde. Robert Sarah s’oppose pendant ces années à de nombreuses reprises au régime, et reste en poste à Conakry jusqu’en 2001.


Cardinal Sarah

Lire aussi :
Le remède du cardinal Sarah à la crise de l’Église

Repéré par Jean Paul II, il est nommé secrétaire de la Congrégation pour l’Évangélisation des peuples. En 2010 il est créé cardinal par Benoît XVI. Quatre ans plus tard, en novembre 2014, le pape François le nomme préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrement. Nomination que le Guinéen a confié avoir refusé trois fois avant d’accepter devant l’insistance du pontife. Sept ans plus tard, il prend donc sa retraite : le cardinal Sarah aura œuvré pendant vingt ans au service du Saint-Siège.

Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-ecrire-sans-vous-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement