Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 23 janvier |
Saint Alphonse de Tolède
home iconActualités
line break icon

55.000 chrétiens auraient quitté le Kurdistan irakien ces dernières années

DISPLACE IRAQI CHRISTIANS

Jean-Matthieu GAUTIER I CIRIC

Novembre 2017, une messe avec les chrétiens d'Irak.

Agnès Pinard Legry - Publié le 28/12/20

Au moins 55.000 chrétiens irakiens ont quitté le Kurdistan irakien où ils s’étaient réfugiés ces dernières années.

C’est un chiffre frappant. Au moins 55.000 chrétiens irakiens qui s’étaient réfugiés dans le Kurdistan irakien ont quitté cette région ces dernières années, a indiqué Khalid Jamal Albert, directeur général de la section s’occupant des communautés chrétiennes au sein du ministère des Dotations et affaires religieuses de la région autonome, dans un entretien diffusé par Rudaw Media Network (groupe éditorial basé dans la région) et dont les propos ont été rapportés par l’agence Fides. Outre des pays du Proche-Orient, ces chrétiens ont rejoint l’Amérique du Nord, l’Australie ainsi que différents pays européens.

Les chrétiens ayant quitté le pays représenteraient environ 40% des quelque 138.000 chrétiens s’étant réfugiés au Kurdistan irakien après avoir fui Mossoul ou encore la plaine de Ninive à l’arrivée des djihadistes de l’État islamique (EI). En vingt ans, cette population n’a cessé de décroître, passant de 1,5 million avant l’invasion américaine de 2003 à 150.000 aujourd’hui, selon certaines sources.




Lire aussi :
« Consoler », « encourager », « fraterniser » : les enjeux du voyage du pape en Irak

En choisissant de se rendre en Irak du 5 au 8 mars prochain, le pape François envoie un signal fort aux chrétiens d’Irak, une communauté exsangue après deux décennies de souffrance. L’archevêque syriaque catholique de Mossoul et Qaraqosh, Mgr Petros Mouché, perçoit d’ailleurs cette visite comme une « bénédiction » accordée à « une communauté très blessée ». En 2014, à l’instar des 120.000 chrétiens de la plaine de Ninive, le prélat irakien avait dû fuir en catastrophe son évêché de Qaraqosh devant l’avancée des hommes de l’EI. Entassés dans des camps de réfugiés au Kurdistan irakien, nombre de chrétiens avaient alors décidé de s’exiler pour toujours.

Tags:
Chrétiens d'OrientIrak
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-Farah Shaheen-ACN
Agnès Pinard Legry
Pakistan : Farah, chrétienne de 12 ans, enlevée, violée et réduit...
2
Cerith Gardiner
Mariée pendant la pandémie, elle choisit ses grands-mères comme d...
3
Domitille Farret d'Astiès
Le dernier compagnon de Padre Pio est décédé
4
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : le texte qui arrive au Sénat a bien changé
5
web2-mgr-chauvet-afp-000_1hh3qc.jpg
Caroline Becker
Mgr Chauvet : "Face au drame de Notre-Dame, le Seigneur m'apprend...
6
I.Media
10 ans après son ralliement à l'Église catholique, un ancien évêq...
7
Domitille Farret d'Astiès
Sans-abri, "Neneuil" a eu une fin de vie royale
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement