Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 23 janvier |
Saint Alphonse de Tolède
home iconSpiritualité
line break icon

Une communauté de prière pour l’épanouissement de la tendresse dans le monde

mains

© fizkes - shutterstock

Chanoine Maurice Sessou - Hozana - Publié le 27/11/20

Avec la situation pandémique, plusieurs déplorent la détérioration des relations humaines avec le risque d’une déshumanisation de la société. Que devient le monde si les hommes ne peuvent plus se rencontrer et si la tendresse n’alimente leurs relations ?

Qui ne reste pas saisi par les gestes de tendresse que réclament les enfants de leurs parents en rentrant de l’école ? Un câlin fait toujours du bien à untel qui affiche un air de tristesse ou qui déprime. Sans doute qu’Albert Camus n’est pas démenti : « S’il est une chose qu’on puisse désirer toujours et obtenir quelquefois, c’est la tendresse humaine« .

L’abbaye de Mondaye offre un cadre favorable pour s’abreuver aux sources de la tendresse véritable : « Dieu est tendresse. Les psaumes racontent l’homme, avec ses cris, ses désirs, ses besoins, sa soif de cette tendresse (Ps 85). L’abbaye perçoit cette soif à travers les diverses rencontres et la pastorale des chanoines. Beaucoup affluent vers l’abbaye aspirant à la consolation du Seigneur« , précise le chanoine Gabriel Vautier de l’abbaye de Mondaye. Sa communauté propose un cheminement spirituel pour contempler et recevoir cette tendresse à travers une retraite d’Avent sur Hozana : « En ces temps de pandémie, nous nous sentons appelés à partager la tendresse divine qui vient nous visiter à Noël ! C’est vraiment l’incarnation du Verbe de Dieu qui donne sens à la condition humaine ».


Réginald_Pycke,_Conversation vespérale

Lire aussi :
Par la douceur, nous serons sauvés

Puisant dans son trésor spirituel, et dans le cadre du jubilé de ses 900 ans,l’Abbaye de Mondaye invite les chrétiens à vivre cette retraite en compagnie des maîtres spirituels prémontrés : « Ils ont été les ardents contemplatifs de la tendresse de Dieu » déversée dans le monde en Jésus. « En cette année 2020 particulièrement éprouvée, cette présence prémontrée qui a surmonté l’épreuve du temps est certainement un motif d’espérance aujourd’hui ».

Dans les situations actuelles très éprouvantes pour tous, le monde a besoin des veilleurs d’humanité, sentinelle de la tendresse, pour raviver la fraternité et la concorde entre les hommes.

Dans les situations actuelles très éprouvantes pour tous (terrorisme, crise sanitaire, crise économique et sociale…), le monde a besoin des veilleurs d’humanité, sentinelle de la tendresse, pour raviver la fraternité et la concorde entre les hommes. Le confinement n’est pas une raison pour couper les ponts et éviter la responsabilité de la rencontre et le devoir de solidarité pour aider les faibles, les pauvres, les personnes âgées et surtout ceux qui vivent dans l’isolement et la solitude. À ce propos, l’Académie pontificale, dans une réflexion sur « Pandémie et fraternité universelle », préconise: « Une urgence telle que le Covid-19, est vaincue en tout premier lieu avec les anticorps de la solidarité ». (30 mars 2020)


LAPTOP

Lire aussi :
Reconfinement : dix propositions en ligne pour progresser dans la foi

L’impossibilité d’accueillir et de célébrer ensemble oblige à initier d’autres manières pour manifester le souci des autres et à développer des gestes de proximité et de présence par la prière, l’amitié et la gratitude. En faisant ainsi face aux fragilités du monde, et surtout en les confiant à la Providence divine, les chrétiens pourraient faire acte d’offrande eucharistique et irriguer le monde de la sève d’amour et de tendresse qui guérit le monde et soignent les cœurs brisés et opprimés. L’heure de la tendresse a sonné !


RELACJA

Lire aussi :
Le magnifique langage de la tendresse

Tags:
CoronavirusReconfinement
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-Farah Shaheen-ACN
Agnès Pinard Legry
Pakistan : Farah, chrétienne de 12 ans, enlevée, violée et réduit...
2
Cerith Gardiner
Mariée pendant la pandémie, elle choisit ses grands-mères comme d...
3
Domitille Farret d'Astiès
Le dernier compagnon de Padre Pio est décédé
4
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : le texte qui arrive au Sénat a bien changé
5
web2-mgr-chauvet-afp-000_1hh3qc.jpg
Caroline Becker
Mgr Chauvet : "Face au drame de Notre-Dame, le Seigneur m'apprend...
6
I.Media
10 ans après son ralliement à l'Église catholique, un ancien évêq...
7
Domitille Farret d'Astiès
Sans-abri, "Neneuil" a eu une fin de vie royale
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement