Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 13 avril |
Sainte Ida de Louvain
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Attentat de Nice : une minute de silence à l’Assemblée nationale

Minute-silence-Assemblee-nationale.jpg

Bertrand GUAY / AFP

Domitille Farret d'Astiès - publié le 29/10/20

L'Assemblée nationale, en présence de Jean Castex, a observé une minute de silence en hommage aux victimes après l’attaque au couteau qui a eu lieu ce jeudi 29 octobre dans la basilique Notre-Dame de l’Assomption de Nice.

Après l’attaque au couteau qui a eu lieu ce jeudi 29 octobre dans la basilique Notre-Dame de l’Assomption de Nice et qui a causé la mort d’au moins trois personnes, une minute de silence a été observée à l’Assemblée nationale, en présence de Jean Castex, Premier ministre. Celui-ci était en effet présent afin d’expliquer le plan de reconfinement du gouvernement.

Aux alentours de 9h45, à l’issue de son discours, les députés se sont recueillis en hommage aux victimes, debout, observant minute de silence au sein de l’hémicycle. “Je ne peux, une nouvelle fois dans les circonstances très difficiles que notre pays traverse, dans les épreuves qu’il subit, qu’appeler l’ensemble de la représentation nationale à l’unité et à la cohésion”, a lancé le chef du gouvernement, promettant qu’il ferait “tout son possible” pour revenir plus tard dans l’hémicycle. La séance a ensuite été suspendue par Richard Ferrand, président de l’Assemblée nationale.




Lire aussi :
Vive émotion après l’attentat qui a visé la basilique Notre-Dame de Nice

Tags:
Assemblée nationaleNiceTerrorisme
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement