Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 28 mai |
Saint Germain de Paris
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

L’accord Chine-Vatican sur la nomination des évêques reconduit

CHINA CHRISTIAN

WANG ZHAO / AFP

I.Media - publié le 22/10/20

 Le Saint-Siège a annoncé que l’accord provisoire avec la Chine portant notamment sur la nomination des évêques était reconduit pour deux ans. Cette annonce survient le 22 octobre 2020, jour de l’expiration de l’accord, qui avait été signé le 22 septembre 2018 mais était officiellement entré en vigueur le 22 octobre de la même année.

Le Vatican et la Chine se sont entendus pour prolonger de deux ans l’accord historique conclu en 2018. Ce prolongement jusqu’au 22 octobre 2022 de « la mise en œuvre expérimentale » est justifié par le Saint-Siège du fait de sa “grande importance ecclésiale et de sa valeur pastorale”. L’application de l’accord entre 2018 et 2020 aurait été “positive”, notamment “grâce à une bonne communication et à la coopération entre les parties sur les questions convenues”.

Le Vatican affirme aussi vouloir “poursuivre un dialogue ouvert et constructif pour le bénéfice de la vie de l’Église catholique et le bien du peuple chinois”. De son côté, le gouvernement chinois avait annoncé un peu plus tôt dans la matinée le renouvellement de l’accord, dont les termes restent secrets.

Soutenir et promouvoir « la proclamation de l’Évangile »

Sur le site de L’Osservatore Romano du 22 octobre le journal officiel du Saint-Siège,  l’objectif principal de l’accord est présenté comme la nécessité « de soutenir et de promouvoir la proclamation de l’Évangile dans ces pays, en reconstituant la pleine et visible unité de l’Église ». L’article revient sur les « malentendus » à propos de l’accord provisoire, et insiste sur le fait qu’il s’agit d’une démarche pastorale et que les questions politiques « n’ont rien à voir » avec l’accord. Il s’agit « d’un point d’arrivée d’un long voyage […] mais c’est aussi et surtout le point de départ pour d’accords plus larges ».

Un dialogue « ouvert et constructif »

Le Vatican a pu livrer un dialogue « ouvert et constructif », nourri par « le respect et l’amitié », explique encore L’Osservatore Romano. Cette attitude est « fortement souhaitée et promue » par le pape François.Les seuls résultats connus de l’accord sont la nomination de deux évêques, Mgr Antonio Yao Shun de Jining en Mongolie intérieure, Mgr Stefano Xu Hongwei, à Hanzhong, province de Shaanxi. Les évêques sont reconnus dès lors par Rome et l’Association patriotique des catholiques chinois. « Plusieurs autres processus de nomination épiscopale sont en cours, certains à un stade précoce, d’autres à stade avancé », a encore expliqué le journal officiel.


ROSARY,CHINA,POPE FRANCIS

Lire aussi :
Il n’y a pas de “persécutions” en Chine contre les catholiques, affirme le cardinal Parolin

Tags:
Chrétiens en ChineÉgliseVatican
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement