Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 16 avril |
Saint Benoît-Joseph Labre
home iconActualités
line break icon

Une figure des chrétiens d’Irak nominée pour le prix Sakharov

Kenzo Tribouillard | AFP

Père Najeeb.

Agnès Pinard Legry - Publié le 26/09/20

Le père Najeeb Michaeel, frère dominicain irakien devenu archevêque de Mossoul et figure emblématique de la résistance à l’État islamique (EI), fait partie des nominés 2020 pour le prix Sakharov pour la liberté de l’esprit du Parlement européen.

Il est devenu une figure emblématique de la résistance à l’État islamique (EI). Le père Najeeb Michaeel, frère dominicain irakien nommé en décembre 2018 par le pape François archevêque chaldéen de Mossoul, dans le nord de l’Irak, a été nominé pour le prix Sakharov. Remis par le Parlement européen, il vise à récompenser des personnalités et des organisations exceptionnelles qui défendent les droits de l’homme et les libertés fondamentales.

800 manuscrits sauvés

Mgr Najeeb Moussa Michaeel, souvenez-vous, c’est lui qui lors de l’entrée du groupe terroriste à Mossoul (Irak) en 2014 a organisé l’évacuation de chrétiens, syriaques et de chaldéens vers le Kurdistan irakien. L’EI gagne malheureusement du terrain et lui-même est contraint de partir. Mais il ne part pas seul : la bibliothèque de son couvent possédant de précieux manuscrits anciens datant du XIIIe au XIXe siècle, il numérise les ouvrages avant de les entasser dans des véhicules vers le Kurdistan. Au total, ce sont quelque 800 manuscrits historiques et 35.000 documents appartenant à l’Église d’Orient qui ont été sauvés.




Lire aussi :
« Daesh se ruait vers nous. J’ai fait ma dernière prière et donné l’absolution à tout le monde »

Chaque groupe politique du Parlement européen est invité à nommer un candidat pour le prix Sakharov, c’est le groupe Identité et Démocratie (ID), qui regroupe des députés de droite et d’extrême-droite, qui a choisi de proposer Mgr Najeeb Michaeel à ce prix. Parmi les autres nominés se trouve également l’opposition démocratique en Biélorussie, représentée par Svetlana Tikhanovskaïa. Le nom du lauréat sera annoncé le 22 octobre prochain et le prix Sakharov sera officiellement remis à Strasbourg le 16 décembre.

Tags:
État islamiqueIrakprix sakharov
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Mathilde de Robien
Ces quatre cavaliers de l’Apocalypse qui détruisent le couple
2
adoption
Cerith Gardiner
Parents de cinq enfants, ils adoptent une fratrie de sept frères ...
3
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
4
Joubarbe
Marzena Devoud
Connaissez vous les herbes de saint Joseph ?
5
Mgr Benoist de Sinety
La leçon d’Istanbul : « Vous avez voulu la paix au prix du déshon...
6
Mathilde de Robien
La Trinité le dimanche, son ange gardien le mardi. Chaque jour de...
7
WEB2-PERE-MICHEL-BRIAND-SOCIETE-DES-PRETRES-DE-ST-JACQUES.jpg
Agnès Pinard Legry
Qui sont les deux Français enlevés à Haïti ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement